Carrières Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

cliquer pour fermer

Culture

Retour

13 juin 2024

Le projet « L’espoir, c’est moi » aide à contrer l’intimidation par les arts

0524_Espoir c'est moi

©Photo gracieuseté

Le projet « L’espoir, c’est moi » de l’organisme Le Marie-Terre vise à sensibiliser les jeunes de quatrième, cinquième et sixième année aux impacts de l’intimidation.

Dans le cadre de son nouveau projet L’espoir, c’est moi, l’organisme Le Marie-Terre, qui s’est donné pour mission de soutenir les causes sociales grâce aux arts, contribue à sensibiliser des milliers de jeunes aux conséquences de l’intimidation.

En s’inspirant de l’histoire du livre Des drapeaux porteurs d’espoir, écrit par Marie-Soleil Roy et illustré par Annie Carla Di Lalla, et dans le cadre d’ateliers artistiques offerts aux quatre coins de Lanaudière, plus de 800 élèves de quatrième, cinquième et sixième année ont pu créer un drapeau orné de poésie et de dessins. Leurs œuvres sont rassemblées dans la nouvelle édition du livre, dont la version cartonnée est en vente en ligne sur le site web www.lemarieterre.com et en librairie dès octobre. 

Depuis trois ans, déjà plus de 2000 livres Des drapeaux porteurs d’espoir ont été distribués dans Lanaudière et 500 livres de la nouvelle édition seront bientôt remis dans des écoles primaires partout à travers le Québec. 

« L’intimidation est un sujet crucial qui mérite toute notre attention et nos efforts. Grâce à la créativité et à l’engagement des jeunes, nous espérons inspirer un changement positif dans nos communautés », a souligné par voie de communiqué Marie-Soleil Roy, qui agit aussi à titre de directrice du Marie-Terre.

Publicité

Défiler pour continuer

0524_Espoir c'est moi

©Photo gracieuseté

Environ 800 jeunes ont produit des poèmes et des dessins ornant des drapeaux affichés dans une nouvelle édition du livre « Des drapeaux porteurs d’espoir » de Marie-Soleil Roy.

Lancements 

Pour célébrer le travail artistique des enfants, des événements de lancement ont été organisés dans plusieurs écoles, notamment à l’école primaire de Saint-Côme, Saint-Joseph de Saint-Liguori et Saint-Jean-Baptiste de Saint-Michel-des-Saints. 

C’est avec une grande joie que les participants auraient partagé avec Le Marie-Terre leur bonheur d’avoir participé à L’espoir, c’est moi. « Ce projet-là, il ouvre le bonheur aux autres dans notre cœur et notre tête. Les gens doivent devenir conscients de leurs gestes, c’est à ça qu’il sert ce projet. J’espère que tout le monde fera des drapeaux au lieu de s’intimider », se serait exprimée une élève de sixième année. 

Reproduire les ateliers 

Une trousse est disponible en téléchargement gratuit sur www.lemarieterre.com pour ceux qui souhaitent réaliser l’atelier à la maison ou en classe, sans l’animation de l’organisme. Le livre est également accessible en ligne en version PDF. 

Par ailleurs, les écoles ou les bibliothèques intéressées à accueillir l’atelier artistique sont invitées à faire une demande auprès du Marie-Terre à l’adresse lemarieterre@gmail.com ou par téléphone au 450 365-5709. 

Le projet L’espoir, c’est moi a en partie été rendu possible grâce au programme Ensemble contre l’intimidation du ministère de la Famille.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média