Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

20 février 2024

Antoine Pelletier - apelletier@medialo.ca

Le maire de Saint-Lin-Laurentides s’exprime sur son absence des derniers mois

Saint-Lin-Laurentides

4024_Entrevue Mathieu Maisonneuve

©Photo gracieuseté - Véronique Venne

Mathieu Maisonneuve s’est confié au journal La Revue lors d’un entretien le 15 février dernier.

Près de trois mois après avoir annoncé mettre sur pause ses fonctions de maire, Mathieu Maisonneuve était de retour le 12 février dernier. En entretien avec La Revue, il a fait le point sur cette absence prolongée qui lui aura permis de revenir en force à la tête de la Ville.

C’est le 28 novembre dernier que Mathieu Maisonneuve annonçait son retrait temporaire à titre de maire de la Ville de Saint-Lin-Laurentides. « Le rôle de maire, c’est un métier, mais il n’y a pas deux emplois de la sorte. Ça a tendance à venir te chercher en tant qu’être humain », a-t-il révélé d’emblée de jeu. « Aujourd’hui, je me sens bien. Je suis super content d’avoir pris cette pause-là, qui était nécessaire pour m’assurer de bien compléter mes quatre ans avec le même niveau d’ambition. » 

Une pilule difficile à avaler 

La décision de se retirer de ses fonctions à l’automne dernier n’était en réalité pas un choix personnel; ça lui a plutôt été imposé. « Le hasard a fait en sorte que je suis allé consulter un professionnel du monde médical et de fil en aiguille, la décision s’est imposée d’elle-même. » Il ne peut donc dire que ce fut un choix difficile à prendre. 

« Le plus difficile, ça a été de le communiquer, mais surtout d’accepter de prendre un pas de recul, de réaliser que je ne suis pas Superman. » - Mathieu Maisonneuve, maire de Saint-Lin-Laurentides

« Au début, c’est un mélange d’émotions difficile à interpréter. Je crois profondément aux bons changements qu’on peut apporter en politique. Pendant que tu es plongé dedans, tu ne comptes pas l’énergie que tu y mets, tu ne comptes pas tes heures de travail; c’est un peu comme un tourbillon. Il s’agit donc de prendre un pas de recul pour réaliser que ce n’est pas en essayant d’aller plus vite qu’on va atteindre les résultats », s’est confié M. Maisonneuve. 

Une année difficile 

Pendant l’entretien, le maire de Saint-Lin-Laurentides s’est penché sur la dernière année qui s’est écoulée. « 2023 n’a pas été de tout repos pour notre Ville. On a pris des décisions que certains qualifieront de courageuses, d’autres d’impopulaires et d’autres encore de nécessaires, mais ça a été une année de changements. Cela fait en sorte que le niveau et la quantité de réactions, de commentaires, de rétroactions sont plus grands et c’est normal, parce qu’on a fait bouger les choses. » 

Il a précisé être quelqu’un de très ouvert aux discussions, à l’apprentissage et aux commentaires constructifs. Toutefois, « c’est la violence dans certains propos qui vient m’impacter. En politique, il y a la forme et le fond, puis ce que je me suis rendu compte, c’est que la forme prend souvent plus de place que le fond. Ça devient violent rapidement, autant chez les citoyens que chez les collègues de travail élus ou les différents employés. Humainement, moi, ça m’atteint. Il y en a certains qui ne sont pas affectés par ça, mais pendant ma pause, j’ai réalisé que c’est cet aspect de la job qui me plaisait moins. Même si j’essaie de passer par-dessus, ça vient me chercher. Quand je suis seul à la maison, ce sont des pensées qui rebondissent dans ma tête », s’est-il exprimé. 

« Je me demande pourquoi on fait ça. Pourquoi, entre êtres humains, surtout de la même communauté, parfois même entre collègues élus, on décide de rabaisser l’autre au profit de ne je sais trop quoi? » - Mathieu Maisonneuve, maire de Saint-Lin-Laurentides

Sa pause de plusieurs mois a permis au maire de prendre conscience du contexte duquel il fait partie et qu’il ne peut pas être responsable de tout. « Je suis responsable de mes actions, je suis responsable de ce que je fais pendant le temps que je suis ici. Une chose est certaine, je ne serai jamais gêné des efforts qu’on y met, parce que chaque jour, des gens travaillent et mettent de nombreuses heures au profit des gens de la communauté de Saint-Lin-Laurentides. C’est quelque chose que je peux maintenant apprécier davantage grâce au recul que j’ai pris. C’est ça qui attise la flamme en moi qui me pousse à continuer. » 

Regard tourné vers l’avenir 

Pendant son absence, Mathieu Maisonneuve se dit avoir été choyé de recevoir autant de support et de soutien de la part des citoyens et de ses collègues. « Il y a eu zéro négativisme. Au contraire, j’ai reçu une vague de support importante. Des maires et mairesses d’un peu partout au Québec m’ont envoyé des messages, des fournisseurs de la ville, des clients… Des citoyens ont pris des nouvelles de moi de manière périodique. Ça, c’est important dans un processus de guérison, dans le processus dans lequel j’étais. Je tiens d’ailleurs à remercier tous les gens qui ont pris soin de faire ça, ça m’a touché et ça me touche encore énormément. »

Mathieu Maisonneuve

©Photo gracieuseté

Mathieu Maisonneuve, maire de Saint-Lin-Laurentides.

Lorsqu’on lui a finalement demandé si cet arrêt des derniers mois pouvait avoir un impact sur un potentiel prochain mandat, il a indiqué : « En fait, chaque journée de travail a le potentiel d’avoir un impact sur la suite. Aujourd’hui, je me refuse de prendre trop d’énergie pour penser aux prochaines élections. Comme tout être humain, j’ai une quantité d’énergie limitée, puis je veux que les citoyens de Saint-Lin-Laurentides en aient pour leur argent jusqu’à la fin. Je ne veux pas jouer le scénario où la dernière année devient une année électorale, où on fait un budget dans le but de se faire réélire. Je ne suis pas là pour gaspiller mon temps ni gaspiller le temps et l’argent des citoyens. Mes ambitions politiques passent en deuxième, parce que ce qui est prioritaire pour moi, c’est le travail qu’on va faire jusqu’à la dernière minute. » 

Le maire de Saint-Lin-Laurentides, Mathieu Maisonneuve, s’est retiré de ses fonctions le 28 novembre dernier. C’est avec un nouveau bagage, de nouveaux apprentissages sur lui-même qu’il est revenu à la tête de la Ville le 12 février.

Pour en apprendre davantage sur les dossiers qu'a décidé de prioriser le maire depuis son retour, vous pouvez consulter notre article à ce sujet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média