Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

29 janvier 2024

Antoine Pelletier - apelletier@medialo.ca

Une rentrée parlementaire sous le thème de la confiance pour le Bloc Québécois

Rentrée parlementaire

3824_Rentrée Bloc Québécois

©Photo gracieuseté

Luc Thériault, député de Montcalm, et Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois.

C’est sous la thématique Dignes de confiance qu’Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, Luc Thériault, député de Montcalm, et leurs collègues députés du parti ont décidé d’orienter leur travail pour la prochaine session parlementaire.

« Dignes de confiance, parce que les Québécois savent qu’ils peuvent compter sur nous pour proposer et imposer des solutions à leurs préoccupations, sans verser dans le pur intérêt partisan. Tandis qu’un nombre toujours plus élevé de Québécois peinent à joindre les deux bouts ou n’arrivent plus à se loger, que des milliers de propriétaires de PME et d’entreprises agricoles voient leurs affaires mises en péril, que notre culture, notre langue française et nos médias québécois sont malmenés, le travail assidu des députés du Bloc Québécois est plus que jamais nécessaire », a avisé Luc Thériault. 

Priorités 

C’est à la suite de leur caucus présessionnel que le député de Montcalm a présenté le plan d’action du parti pour la prochaine session parlementaire, tout en prenant soin d’indiquer les cinq priorités que le Bloc Québécois mettra de l’avant : 

  • Le respect de la capacité d’accueil du Québec en matière d’immigration et ses impacts sur le logement, les services publics et les finances de la province; 

  • L’identité québécoise, incluant les impacts du jugement éventuel sur la loi 21, la lutte contre les propos haineux, la défense de la culture québécoise, la protection des médias et de la langue française; 

  • L’inflation et ses effets sur le coût de la vie, les aînés et la crise du logement que traverse la province; 

  • L’environnement et la lutte aux changements climatiques, en prenant entre autres compte de l’entrée en activité imminente de Trans Mountain; 

  • Les ingérences comme celles du gouvernement fédéral en lien avec des champs de compétence du Québec (en santé, soins dentaires, financement des infrastructures ou autres). 

Luc Thériault a conclu en affirmant : « Lors de la dernière session parlementaire, le Bloc Québécois a maintes fois démontré qu’il était l’adulte dans la pièce. C’est notre approche, celle qui s’impose pour régler les enjeux qui préoccupent les Québécois et nous entendons nous y tenir, malgré un climat parlementaire marqué par les tensions et les invectives. Au Bloc Québécois, nous abordons notre mission politique avec sérieux, dans le respect des attentes de ceux et celles qui nous ont élus. » 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média