Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

31 mars 2023

Communiqué L'Action - infolanaudiere@lexismedia.ca

Les collaborations entre les groupes de femmes et les organisations régionales sont célébrées

Sensibilisation

TCGFL

©Photo gracieuseté - Chantal Locat - L'Express Montcalm

Les membres du comité de travail : Mélissa Roy directrice au Centre d’intégration professionnelle de Lanaudière, Patricia Rivest, présidente du Conseil central de Lanaudière, Marie-Josée Lépine, chargée de projet à la TCGFL et Francine Rivest, coordonnatrice à la TCGFL.

La Table de concertation des groupes de femmes de Lanaudière (TCGFL) a récemment souligné les collaborations, entre les organisations de la région et les groupes de femmes, mises de l’avant depuis les dernières années dans le cadre du projet « Ensemble pour une réelle égalité ».

Ce sont 45 personnes issues des milieux communautaire, social, politique, public, de l’éducation et des groupes de femmes qui étaient réunies au Musée d’art de Joliette pour l’occasion.

Grâce au soutien financier du Secrétariat à la condition féminine, de 2017 à 2023, le projet « Ensemble pour une réelle égalité » a permis de sensibiliser les partenaires et les organisations de la région à l’importance de tenir compte des besoins des femmes et de réaliser des actions concrètes favorisant l’égalité femmes-hommes, ainsi que l’égalité entre les femmes.

La TCGFL mentionne que les avancées des 30 dernières années peuvent laisser penser que l’égalité est quasi atteinte et qu’il n’y a plus lieu de s’en préoccuper. Elle ajoute que pourtant, les réalités des conditions de vie des femmes démontrent qu’il reste encore du chemin à parcourir et qu’une complète égalité ne peut se réaliser qu’avec la contribution de toutes et tous.

Publicité

Défiler pour continuer

« Ce projet a été un levier important pour notre regroupement régional en défense collective des droits des femmes », mentionne Francine Rivest, la coordonnatrice de la TCGFL. « Il a permis de consolider des collaborations de projets existants à la TCGFL et a permis d’en faire naître d’autres. » Durant la soirée, des actions inspirantes sur des enjeux variés ont été présentées, telles :

Le projet « Vieillir au féminin et dans communauté » où les groupes de femmes et les groupes d’ainés travaillent ensemble sur les conditions favorables au maintien des femmes ainées dans leur milieu de vie.

L’atelier sur l’utilisation de l’analyse différenciée selon les sexes dans une perspective intersectionnelle (ADS+) où la TCGFL, la Table des préfets de Lanaudière et la Table du développement social de Lanaudière ont coopéré pour sensibiliser et mieux outiller les organisations de la région.

Les rendez-vous entre les femmes élues de Lanaudière et les groupes de femmes où la TCGFL et le Réseau des femmes élues de Lanaudière ont organisé des rencontres pour échanger sur la situation des violences conjugale et sexuelle ainsi que sur la crise du logement.

Le sondage auprès 249 femmes adultes en formation dans Lanaudière où la TCGFL a sollicité plusieurs partenaires pour réaliser le sondage et sensibiliser les organisations du secteur de l’éducation. Mentionnons le CREVALE, les Centres de services scolaires des Affluents et des Samares, le Cégep de Lanaudière, le Centre universitaire de Lanaudière et les organismes communautaires soutenant la francisation et l’immigration.

Pour en connaître davantage sur ces collaborations et sur d’autres actions inspirantes : https://femmeslanaudiere.org/wp-content/uploads/2023/03/tcgfl-fiche-10-collaborations-v3-1.pdf.

Mélissa Roy, directrice au Centre d’intégration professionnelle de Lanaudière et Patricia Rivest, présidente du Conseil central de Lanaudière, membres du comité ayant coordonné le projet « Ensemble pour une réelle égalité », sont d’avis que les retombées des collaborations sont nombreuses. « Les groupes de femmes et les autres organisations de la région ont pu mieux se connaître et partager leurs expertises pour développer une meilleure compréhension des réalités des femmes. Cela s’est traduit par des approches d’intervention et une planification des activités et des services tenant davantage compte des femmes. »

De son côté, Francine Rivest terminer : « Maintenant, souhaitons que les différents secteurs de la région et les groupes de femmes poursuivent ou développent des collaborations sur une base autonome. »

TCGFL

©Photo gracieuseté - Chantal Locat - L'Express Montcalm

Les membres du comité femmes ainées : Carolle Picard représentante du Centre de femmes Marie-Dupuis et Brigitte Rhéaume de la Table de concertation régionale des ainés de Lanaudière.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média