Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

19 février 2023

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@medialo.ca

Audrey Lachance éblouit sur la scène de La Voix

Équipe Marjo

Audrey Lachance

©Photo gracieuseté - Bertrand Exertier

Audrey Lachance s’est taillé une place dans l’équipe de Marjo en interprétant The Best aux auditions à l’aveugle.

C’est lors de la dernière ronde des auditions à l’aveugle que l’Achiganoise Audrey Lachance est montée sur la scène de La Voix pour tenter d’impressionner les coachs. Malgré le nombre de places vacantes devenu très limité dans chacune des équipes, la chanteuse a réussi un tour du chapeau en faisant tourner trois sièges avec son interprétation convaincante de « The Best » de Tina Turner.

Il lui aura toutefois fallu attendre jusqu’aux toutes dernières notes de sa chanson pour voir les visages de Mario Pelchat et Marc Dupré. « Dans la vision que je m’étais faite de mon audition à l’aveugle, les coachs se retournaient après la montée finale. C’est exactement ce qui est arrivé », confie Audrey Lachance en entrevue avec L’Express Montcalm. Si l’attente a fait grimper le stress d’un cran, elle a aussi permis à l’interprète de demeurer bien ancrée dans sa performance. Car, il fallait certainement un brin de cran et d’assurance pour interpréter ce grand succès de Tina Turner. « Je touche à tout [les styles musicaux] lorsque je chante, mais chaque fois que je fais cette chanson-là, les gens capotent et j’ai du fun. » En choisissant « The Best », Audrey Lachance avait le sentiment qu’elle saurait se démarquer. Elle admet d’ailleurs être très fière de sa performance.

Choix difficile  

La femme de 39 ans a finalement choisi l’équipe Marjo pour poursuivre l’aventure. « À la télé, ça va vite, mais en réalité, c’est beaucoup plus long. Je ne savais pas avec quel coach aller. Chacun d’eux aurait pu m’apporter quelque chose. […] Marjo, c’est la rockeuse ! Et son côté sensible et intense me ressemble », raconte-t-elle pour expliquer ce qui a influencé son choix.

Goûter au rêve

Pour celle qui chante depuis toujours, vivre l’expérience La Voix ne représente rien de moins que la consécration d’un grand rêve. « J’ai fait toutes les auditions depuis la première édition. Cette année, j’y allais presque par habitude », avoue Audrey Lachance qui vivait alors une grosse année sur le plan professionnel en poursuivant des études supérieures pour décrocher son titre de CPA. « Je n’avais plus d’attentes. » C’est donc avec la ferme intention de goûter pleinement à chaque instant qu’il lui sera offert de vivre dans l’aventure La Voix qu’elle aborde son expérience.

Passionnée de musique, la chanteuse native de Saint-Calixte a eu la chance de se faire connaître dans la région en performant à diverses occasions, dont dans les spectacles de Noël du directeur musical Guy St-Onge qui l’ont amené à partager la scène avec plusieurs grands noms, dont le coach Mario Pelchat. Depuis plusieurs années, l’artiste roule sa bosse en chanson en réalisant des contrats privés. « Aujourd’hui, j’ai la chance d’aller chercher de la visibilité auprès du Québec en entier », se réjouit-elle. Cette opportunité à elle seule lui confère déjà un goût de victoire.   

Détermination

De ses rencontres avec sa coach Marjo, Audrey Lachance souhaite bien sûr peaufiner ses techniques vocales, mais elle espère aussi en retirer des outils qui forgeront sa personnalité d’artiste. « Marjo est une légende au Québec. Elle est assumée et elle vit pleinement, sans se soucier de ce que les gens pensent. » Cette attitude fougueuse, l’interprète achiganoise y aspire chaque fois qu’elle monte sur scène.

Pour les prochaines étapes de la compétition, Audrey Lachance compte tout donner, fidèle à sa grande détermination.  C’est d’ailleurs l’apprentissage qu’elle souhaite que retienne son fils de son passage à l’émission. La candidate s’est montrée très émue de voir sa réaction à l’écran lors de la diffusion de son audition. « Il était beau comme un cœur », lance-t-elle au sujet de son garçon que l’on a pu voir les yeux brillants de fierté pour sa maman. Son fils démontrant tout comme elle une grande passion pour la musique à 11 ans seulement, elle espère lui transmettre l’ambition d’aller au bout de ses rêves, peu importe la voie que ceux-ci prendront.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média