Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

15 janvier 2023

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@medialo.ca

La communauté s’unit face au drame

Nouveauté du côté de l’enquête à Saint-Roch-de-l'Achigan

Saint-Roch-de-l'Achigan

©Pierre Laurent - L'Express Montcalm

L'église faisait salle comble cet avant-midi.

C’est une communauté ébranlée qui s’est réunie cet avant-midi à l’église de Saint-Roch-de-l’Achigan. L’émotion est toujours palpable au cœur de la municipalité qui se relève du tragique incendie qui a ravagé le commerce Propane Lafortune le jeudi 12 janvier dernier.

Une heure avant la célébration, on voyait déjà les citoyens, élus et représentants de la communauté se diriger vers l’église afin de témoigner de leur solidarité aux proches et aux familles des victimes.

Rappelons que ces trois dernières n’ont toujours pas été formellement identifiées par les autorités. Il s’agirait de deux employés de la compagnie et d’un sous-traitant.  

©Pierre Laurent - L'Express Montcalm

Citoyens, élus et représentants de la communauté étaient réunis ce matin à l’église de Saint-Roch-de-l’Achigan.

©Pierre Laurent - L'Express Montcalm

Citoyens, élus et représentants de la communauté étaient réunis ce matin à l’église de Saint-Roch-de-l’Achigan.

©Pierre Laurent - L'Express Montcalm

Citoyens, élus et représentants de la communauté étaient réunis ce matin à l’église de Saint-Roch-de-l’Achigan.

©Pierre Laurent - L'Express Montcalm

Citoyens, élus et représentants de la communauté étaient réunis ce matin à l’église de Saint-Roch-de-l’Achigan.

©Pierre Laurent - L'Express Montcalm

Le maire de Saint-Roch-de-l'Achigan, Sébastien Marcil, n'a pas manqué de souligner son appui aux proches des victimes.

Enquête pour négligence criminelle

Par ailleurs, on apprenait un peu plus tôt aujourd'hui que la Sûreté du Québec (SQ) avait demandé l’autorisation judiciaire afin d’effectuer une enquête pour négligence criminelle. Les policiers se questionnent sur de possibles omissions dans l’exécution de travaux qui se tenaient avant l’explosion qui a entraîné l’incendie.

Plusieurs experts se trouvent toujours sur les lieux de l’incident, de même que le poste de commandement de la SQ. Soulignons que l’enquête pourrait s’échelonner sur plusieurs jours, voire des semaines.

Saint-Roch-de-l'Achigan

©Pierre Laurent - L'Express Montcalm

Plusieurs experts se trouvent toujours sur les lieux de l’incident, de même que le poste de commandement de la SQ.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média