Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

05 janvier 2023

Caroline Bédard - cbedard@lexismedia.ca

La Saint-Vincent-de-Paul de Sainte-Julienne un organisme qui fait du bien dans sa communauté

Venir en aide aux personnes dans le besoin bénévolement

Jacqueline Lemay-Venne de Sainte-Juliienne

©gracieuseté

Mme Jacqueline Lemay-Venne, présidente et bénévole depuis 2003 à la Saint-Vincent-de-Paul de Saint-Julienne situé au 1484 rue Albert.

La Saint-Vincent-de-Paul de Sainte-Julienne est un organisme implanté depuis fort longtemps dans sa communauté qui vient en aide aux personnes dans le besoin. Situé au cœur de Sainte-Julienne, cet organisme dessert aussi les municipalités de Saint-Esprit et Saint-Alexis.

À cet endroit vous pouvez trouver de tout à des prix vraiment abordables. Que se soit des vêtements, des articles de sports, des articles de cuisine ou simplement de la nourriture. La Saint-Vincent-de-Paul de Sainte-Julienne ce sont aussi des paniers de Noël. Des paniers de Noël qui ont semé la controverse causé par des propos inopportuns de citoyens qui ne connaissent pas l’historique de cet organisme. Facile de faire un jugement quand on ne va pas dans le fond des choses et de véhiculer la mauvaise information. Ce genre d’attitude n’aide personne et encore moins les bénéficiaires de la Saint-Vincent-de-Paul de Sainte-Julienne, c’est-à-dire, les personnes dans le besoin.

Oui, les paniers de Noël sont vendus à de petits prix mais des paniers de Noël qui contiennent plus de 450$ de nourriture. Pour une à deux personnes, le prix est de 30$, pour trois à quatre personne, le panier est au coût de 50$ été pour une famille de cinq et plus, le prix est de 60$. L’organisme offre 100 paniers de Noël par année et dans ce lot, une quinzaine sont donnés gratuitement car il y a des familles qui sont incapable de défrayer les coûts de nourriture. C’est une moyenne de 26$ par panier que l’organisme récolte. En ajoutant les dons et les aides de différents paliers, la Saint-Vincent-de-Paul termine son année avec un déficit de plus de 8 000$. Tout coûte plus cher pour tout le monde ! Vous êtes sceptiques ? N’hésitez pas à aller les visiter et donner de votre temps bénévolement. N'oubliez pas, il faut s'inscrire pour bénéficier d'un papier de Noël auprès de l'organisme.

Les bénévoles qui y travaillent le font sans compter leurs heures car ils ont la conviction d’aider leur communauté. C’est le cas pour la présidente, Jacqueline Lemay-Venne, qui y travaille depuis 2003 et de façon bénévole depuis 2015. C’est elle-même qui y fait la comptabilité, la gestion des arrivages, la gestion de l’inventaire, la gestion des ressources humaines et l’organisation des collectes comme la Guignolée. Toutes ces tâches pour la même personne et de façon bénévole. Le plus beau salaire pour Mme Lemay-Venne qu’on nomme gentiment Jackie, est de recevoir un téléphone d’une personne qui est venue chercher son panier Noël et la remercier d’avoir enfin un réfrigérateur plein en pleurant. « J’invite tous les membres du conseil municipal à venir nous rencontrer car très peu sont venus jusqu’à maintenant », a mentionné Jacqueline Lemay-Venne. Et elle ajoute « On travaille vraiment très fort et tout se fait de façon confidentielle ».

La municipalité de Sainte-Julienne remet un montant annuellement pour venir en aide à cet organisme comme à tous les autres. « Nous avons un budget pour tous les organismes annuellement. Il faudra revoir la façon de fonctionner avec nos organismes afin que tous aient une aide similaire », a mentionné Jean-Pierre Charron, maire de Sainte-Julienne. L’année dernière, la municipalité remettait un montant de 10 000$ pour aider à la création des Paniers de Noël. Il faut savoir que ce montant arrivait d’une subvention gouvernemental et non des taxes des citoyens. Cet aide gouvernemental était pour venir en aide aux municipalités et aux organismes puisque nous étions en pandémie et le besoin était criant. Lors du dernier conseil municipale de décembre, Normand Martineau, citoyen de Saint-Julienne, a mentionné lors de la période de question, que ce n’était pas judicieux un tel montant et que ce n’était pas à la municipalité de remettre un montant de 10 000$.

En résumé, une municipalité qui aide ses organismes, c’est une municipalité qui prend soin de ses citoyens !

Entrepôt Saint-Vincent-de-Paul de Sainte-Julienne

©gracieuseté

Entrepôt de la Saint-Vincent-de-Paul de Sainte-Julienne lors de la création des paniers de Noël.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média