Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Élections provinciales 2022

Retour

21 septembre 2022

Caroline Bédard - cbedard@lexismedia.ca

« On veut amener le Québec ailleurs !»

Louis-Charles Thouin de la Coalition Avenir Québec (CAQ)

Louis-Charles Thouin - Coalition Avenir Québec

©gracieuseté

Louis-Charles Thouin, candidat pour la Coalition Avenir Québec (CAQ).

Père de trois enfants, amoureux des animaux et impliqué dans plusieurs organismes tout au long de sa vie, Louis-Charles Thouin, candidat pour la Coalition Avenir Québec (CAQ) a débuté sa carrière politique comme maire de la municipalité de Saint-Calixte en 2009 pour deux mandats de quatre ans. C’est en octobre 2018 qu’il est élu comme député de la circonscription de Rousseau.

Ayant reçu le prix Jean-Marie Moreau pour le maire de l’année au Québec en 2013 remis par la Fédération Québécoise des Municipalités, Louis-Charles Thouin est une personne à l’écoute des besoins d’autrui et qui aime aider son prochain afin de faire avancer les choses. Pour celui-ci, le fait de faire le saut en politique provincial après son passage au municipal est un processus normal. « C’est un plus pour une région d’avoir une personne qui était au municipal et qui passe au provincial car elle connait les dossiers de la région », précise Louis-Charles Thouin.

Il a choisi de se tourner vers la Coalition Avenir Québec car celui-ci n’est ni souverainiste, ni fédéraliste et c’est le parti que le représente le mieux. « On veut amener le Québec ailleurs. On veut que les citoyens soient fiers, soient heureux et qu’ils fassent une belle vie, c’est ça qu’on veut faire et ça, ça me parle », mentionne Louis-Charles Thouin.

Depuis le début de son mandat en 2018, ce n’est pas moins de 500 M$ d’investissement dans la circonscription de Rousseau annoncé, en cours de réalisation ou qui débutera bientôt. Par contre, il y a encore beaucoup d’enjeux importants dans la circonscription. Tout d’abord, il faut terminer les grands projets routiers. Par la suite, le problème d’eau potable à Saint-Lin-Laurentides est à régler. « Dès que je sais qu’il y a une ville ou une municipalité qui a déposé un projet, je fais des suivis très serrés auprès des ministères concernés. Je m’assure que le dossier soit traité. Je suis une personne ultra structurée », mentionne Louis-Charles Thouin.

Dans la circonscription, il y a le projet de la nouvelle école secondaire, il faut créer un projet de logements abordable, une maison des aînés, il faut établir une zone de croissance économique et industrielle dans le parc régional à Saint-Roch-de-l’Achigan, il faut faire la mise aux normes des barrages, il faut développer une stratégie pour le parc régional en collaboration avec la MRC et il faut bonifier les mesures d’accompagnement des mesures agricoles. Mise à part ces enjeux précis et il y en a plusieurs autres comme l’éducation, la pénurie de main-d’œuvre et la santé. Pour Louis-Charles Thouin, il faut continuer à travailler fort pour offrir une meilleure qualité de vie aux citoyens de Rousseau pour nos jeunes, nos travailleurs, nos organismes et nos aînés.

En résumé, se joindre à Louis-Charles Thouin le 3 octobre prochain, c’est se diriger vers la continuité des grands projets.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média