Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

20 juillet 2022

Caroline Bédard - cbedard@lexismedia.ca

Rattrapage salarial à la Résidence Nouvelle-Acadie

Saint-Jacques

Mario Maisonneuve

©gracieuseté

Mario Maisonneuve, président des TUAC 1991-P .

Le 7 juillet dernier, les travailleurs et les travailleuses de la Résidence Nouvelle-Acadie située à Saint-Jacques ont adopté l’entente intervenue entre le syndicat des Travailleurs et Travailleuses unis de l'alimentation et du commerce, section locale 1991-P (TUAC 1991-P) et l'employeur. Le nouveau contrat de travail des syndiqué(e)s occupant les postes de préposé(e) aux bénéficiaires, de cuisinier(e), d’aide-alimentaire et de préposé(e) à l’entretien viendra à échéance au mois de novembre 2024. Cette convention collective est entrée en vigueur à compter de sa signature le 5 juillet dernier, sauf pour les salaires et les primes qui sont rétroactifs au 15 novembre 2021.

Parmi les faits saillants de cette entente, mentionnons un rattrapage salarial variant entre 10% et 15% selon la classification ainsi que des augmentations de salaire de 3,5% prévues en septembre 2022 ainsi qu’en novembre 2023. À cela s’ajoutent un congé mobile ainsi qu’une journée pour maladie. De plus, la prime de soir passe de 0,25$ l’heure travaillée à 0,50$, la prime de fin de semaine passe de 0,50$ à 0,75$ l’heure travaillée et la prime de nuit passe de 0,50$ à 1$ l’heure travaillée.

« Nous nous réjouissons de la signature de cette convention collective. Nous tenons également à souligner le climat harmonieux et respectueux qui a prévalu tout au long de cette négociation et qui a permis aux deux parties d’actualiser une bonne convention collective », déclare Mario Maisonneuve.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média