Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

16 juin 2022

Caroline Bédard - cbedard@lexismedia.ca

La passion de l’histoire pour une municipalité

Société d’histoire de Saint-Roch-de-l’Achigan

Société d'histoire Saint-Roch-de-l'Achigan

©L'Express Montcalm - Caroline Bédard

Clément Locat, vice-président depuis 2006 et spécialiste du patrimoine, Lise Gauthier, présidente depuis 2003 et Maurice Beauchamps trésorier depuis 2016.

La Société d’histoire de Saint-Roch-de-l’Achigan est né à la suite du 200e anniversaire de la paroisse, c’est-à-dire en 1988. Les gens qui y travaillent sont à 100% bénévole. Ce sont des gens passionnés par l’histoire des infrastructures, par la provenance de ses habitants. Dans les faits, ils veulent tout savoir de Saint-Roch-de-l’Achigan. D’ailleurs, Lise Gauthier, présidente de la Société d’histoire depuis 2003, met au moins 40 heures par semaine de travaille et de recherche sur cette municipalité.

Beaucoup de projets ont été créé au fil du temps et plusieurs écrits et édités à leur palmarès. Présentement, ils travaillent sur la valorisation du Moulin bleu qui est fermé depuis 2019. Avec l’aide de la MRC, ils veulent donner à ce moulin, une vocation touristique. Comme c’est un des derniers moulins au Québec et un des rares qui a fonctionné sans interruption, ça devient intéressant d’en faire la visite puisqu’il y a encore tous les équipements à l’intérieur pour la mise en valeur.

La Société d’histoire ne peut déclarer un bâtiment avec le statut de « patrimoine ». Par contre, ils effectuent les recherches pour les bâtiments et peuvent suggérer à la municipalité concernée d’en faire la demande auprès du gouvernement. À Saint-Roch-de-l’Achigan, la Société d’histoire est souvent à l’initiative des citations qu’il y a eu dans cette municipalité. Au total, c’est neuf bâtiments qui sont cités « patrimoine » à Saint-Roch-de-l’Achigan.

Ça sert à quoi une Société d’histoire ?

Sur les bâtiments cités, la Société d’histoire doit effectuer des recherches tel que l’année de construction, qui l’a habité, l’architecture et tout ce qui tourne autour de ce bâtiment. Quand il y a rénovation sur une bâtisse citées, la Société d’histoire peut accompagner les propriétaires de celui-ci dans l’histoire architecturale afin de conserver l’essence.

Quelles sont les qualités pour travailler à la Société d’histoire ?

Évidemment la première qualité est la curiosité. Oui s’intéresser à l’histoire mais il n’y a pas que l’histoire en général. Ça peut être la généalogie ou l’architecture. Il faut aussi aimer effectuer des recherches et aimé lire.

Plusieurs publications ont été faites au fil du temps

Dans un premier temps, il y a le bulletin qui existe depuis 2008. Avant le bulletin était inséré dans le bulletin municipal. Au début c’était six parutions par année et maintenant ce n’est que quatre par année. Mis à part le bulletin, il y a plusieurs livre écrits et édités.

  • Nos croix de chemin paru en 2001
  • Les Patriotes de Saint-Roch-de-l’Achigan paru en 2004
  • Château Lamarche paru en 2004
  • Fragment d’histoire de la paroisse de Saint-Roch-de-l’Achigan paru en 2005
  • Parcours des bâtisseurs paru en 2006
  • De l’Acadie à la région de Lanaudière paru en 2009
  • Un couvent au fil du temps de Saint-Roch-de-l’Achigan paru en 2015
  • Porte ouverte sur le patrimoine paru en 2018

Il faut savoir que les sociétés d’histoire sont chapeautées de la Fédération des sociétés d’histoire. Au Québec, c’est 300 sociétés au total pour l’histoire de patrimoine et de généalogie. « Je dirais que Lanaudière c’est l’enfant pauvre. On est la région où il y a le moins de société d’histoire. On est que dix. On a essayé de se regrouper toutes les sociétés de Lanaudière et nous nous sommes retrouvé que six. », précise Lise Gauthier, présidente de la Société d’histoire de Saint-Roch-de-l’Achigan. Dans la MRC de Montcalm, celle de Saint-Roch-de-l’Achigan est la seule présentement. Pour une population de 5 600 habitants,  il y a 201 membres de la société d’histoire présentement. Mme Gauthier est la cinquième présidente depuis 1988.

Plusieurs livres écrits de la Société d’histoire sont encore disponible à la mairie de la municipalité.

Livre Parcours de Bâtisseurs

©gracieuseté

Livre « Parcours de bâtisseurs à Saint-Roch de l’Achigan ». Un volume de 416 pages au coût de 25$.

Livre De l'Acadie à la région de Lanaudière

©gracieuseté

: Livre « De l’Acadie à Lanaudière ». Un volume de 103 pages au coût de 15$.

Livre Un couvent au fil du temps

©gracieuseté

Livre « Un couvent au fil du temps de Saint-Roch-de-l’Achigan ». Un volume de 178 pages au coût de 20$.

Livre Porte ouverte sur notre patrimoine

©gracieuseté

Livre « Porte ouverte sur le patrimoine ». Un volume de 109 pages au coût de 20$.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média