Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

28 avril 2022

Caroline Bédard - cbedard@lexismedia.ca

Laboratoire Campeau s’installe à Saint-Lin-Laurentides

30 ans d’expertise dans son domaine

Julie Campeau - Laboratoire Campeau

©L'Express Montcalm - Caroline Bédard

Julie Campeau, propriétaire de Laboratoire Campeau Inc. situé à Saint-Lin-Laurentides.

Situé à Sainte-Anne-des-Plaines depuis ses débuts, Laboratoire Campeau s’installe à Saint-Lin-Laurentides à l’automne 2021. Entreprise en pleine expansion, elle compte des milliers de clients à l’échelle nationale et plus d’une vingtaine d’employés professionnels et compétents à son bord.

C’est en 2007 que le chimiste et pharmacien, Jean-Marc Bouchard ouvre les portes de son laboratoire et de son savoir-faire à Julie Campeau, propriétaire de Laboratoire Campeau Inc. depuis 2017. Celle-ci, diplômée à l’institut de Chimie et de Pétrochimie de Montréal et également diplômée en technique pharmaceutique, suivra une formation théorique sur les produits de tous genres ainsi qu’une formation pratique sur les formulations afin d’augmenter son expertise pour l’entreprise.

Fidèle partenaire et joueur indispensable de maintes entreprises reconnues, vous seriez surpris d’apprendre que beaucoup de vos produits domestiques ont été formulée chez Laboratoire Campeau Inc. tel que les produits Hertel, la Parisienne et Fruits & Passions, formules développées par M. Bouchard à l’époque. « Je produis en général pour d’autres compagnies. Ils viennent ici avec leurs formules à eux ou ils nous demandent une base de formule adaptées que pour eux. C’est notre formule qui se promène mais c’est leur l’étiquette. Sinon, nous avons le coté RID à laquelle je développe une formule et je vends la formule à quelqu’un », précise Mme Campeau.  D’ailleurs, les produits de Laboratoires Campeau Inc. sont disponibles via leur boutique https://boutiquecampeau.com/boutique. On retrouve des produits d’entretien ménager, cosmétique haute gamme, la ligne ANISoins pour animaux domestiques et autres domaines connexes répondant aux besoins de la clientèle. Tous les produits de Laboratoire Campeau Inc. sont propres, non nocifs pour la santé et entièrement biodégradables.

« La vieille chimie aujourd’hui, on essaie de la convertir dans le nouveau. Il y en a encore qui utilise la vieille chimie parce que la performance est là. Il y a des gens qui vont être porté à confusion entre ce qui est naturel et toxique et puis ce qui est bio. Parce qu’on peu être très toxique et aussi biodégradable », ajoute Mme Campeau.

Pourquoi Saint-Lin-Laurentides ? Tout simplement parce que Mme Campeau voulait faire l’acquisition d’une bâtisse commerciale au lieu d’être locataire. En plus, les prix étaient beaucoup plus abordables et le choix des bâtisses plus intéressant. « Mes trois locaux que je louais à Sainte-Anne-des-Plaines équivaut à mon paiement d’hypothèque ici et à Saint-Lin-Laurentides, tout est au même endroit. Et ça m’appartient. J’étais tannée de donner de l’argent aux autres », précise Mme Campeau. C’est un endroit de 14 000 pieds carrés dont 8 000 pieds carrés non chauffé parce que cette section n’est pas encore isolée. Bientôt, le département cosmétique et l’usine seront en rénovation. C’est un investissement de plus d’un demi-million de dollars. Une des rénovations majeures sera d’avoir de l’eau courante dans l’usine. Pour se faire, tout le plancher de béton devra être cassé et refait. En plus de ses rénovations, il y a une construction d’une chambre blanche. « Je suis en demande d’une licence d’exploitation à Santé Canada parce que je veux aller une coche encore plus haute alors ça me prend une chambre blanche avec une ventilation spéciale. Avec cette acquisition, je pourrais produire tout ce qui produits naturels, drogues et cosmétiques », mentionne Mme Campeau.

Pendant la pandémie, le Laboratoire Campeau n’a pas chômé. Ils ont créé un gel antiseptique pour les mains. La clientèle a adoré ce gel puisque celui-ci n’assèche pas les mains. « J’ai fourni les aéroports, les pharmacies dont les Jean Coutu. Mon gel s’est ramassé partout », termine Mme Campeau.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média