Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 décembre 2021

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Saint-Lin-Laurentides ordonne un moratoire sur le développement résidentiel

En raison du déficit en eau

Conseil municipal Saint-Lin-Laurentides

©Photo gracieuseté

Le maire de Saint-Lin-Laurentides, Mathieu Maisonneuve, s’est engagé dès le début de sa campagne électorale à faire de la problématique de l’eau, un priorité.

Lors de l’assemblée publique du conseil municipal, le 13 décembre, les élus de Saint-Lin-Laurentides ont adopté une résolution historique de contrôle intérimaire afin de limiter le développement résidentiel sur le territoire de la Ville.

Ainsi, aucun nouveau projet domiciliaire de quatre unités ou plus ne pourra être amorcé au cours des 90 prochains jours. Cette mesure qui se veut exceptionnelle et temporaire a pour but d’allouer le temps nécessaire au nouveau conseil afin de mener une réflexion éclairée visant l’adoption d’une stratégie d’approvisionnement en eau qui pourra régler avec pérennité les problématiques actuelles du réseau d’aqueduc.

« Nous voulons prendre le temps de réévaluer la situation et d’analyser toutes les options. Il va de soi que nous ne pouvons pas prendre les bonnes décisions si le développement résidentiel change les paramètres constamment », a soutenu le maire de Saint-Lin-Laurentides, Mathieu Maisonneuve.

Prioriser les citoyens actuels

Forme de moratoire, le contrôle intérimaire est un mécanisme juridique qu’un conseil municipal peut mettre en place pour « geler » une situation le temps nécessaire de l’analyser et de prendre les décisions qui s’imposent. En adoptant cette résolution, le conseil souhaite également que les citoyens actuels cessent de faire les frais des nouveaux développements résidentiels sur le territoire en voyant les enjeux d’approvisionnement en eau qui les touchent s’exacerber.

« Je comprends parfaitement les désagréments vécus par nos citoyens et nous ne ménagerons aucun effort pour régler le problème, même si cela implique de prendre des décisions difficiles. Nous avons choisi de prioriser les besoins de nos citoyens actuels avant de procéder à des projets résidentiels d’envergure », a assuré M. Maisonneuve.

Le début d’une nouvelle ère

Le nouvel élu de même que l’ensemble du conseil réitèrent que l’approvisionnement en eau potable est leur priorité absolue et que cette pause dans le développement est un exemple du sérieux que cet enjeu revêt pour toute l’équipe municipale. Suite à l’entrée en poste du nouveau conseil et à l’embauche récente d’un directeur des services techniques, l’ingénieur Mauricio Ulloa Astete, le maire Mathieu Maisonneuve promet qu’une nouvelle ère s’amorce dans la gestion de l’eau à Saint-Lin-Laurentides.

Pour prendre de front cette problématique qui mine la qualité de vie de nombreux résidents de la Ville, une multitude de rencontres de planification stratégique et une quantité importante d’analyses sont nécessaires. Un travail de concertation entre les acteurs de la région et les différents ministères concernés s’articule présentement.

Rappelons également qu’en campagne électorale, Mathieu Maissonneuve s’était engagé à tenir, dans les 100 premiers jours du mandat, une grande rencontre citoyenne au sujet de la problématique d’approvisionnement en eau. Celle-ci doit avoir pour objectif d’informer la population des actions réalisées et à venir afin de régulariser la situation.

Les citoyens qui souhaiteraient obtenir plus d’informations sur le contrôle intérimaire sont invités à écrire à l’adresse courriel suivante : rcisll@saint-lin-laurentides.com ou à consulter la foire aux questions sur le site internet de la municipalité : www.saint-lin-laurentides.com.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média