Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

20 octobre 2021

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Une chaîne de restauration rapide s’implante à Sainte-Julienne

Développement commercial et résidentiel

Investissement Sainte-Julienne

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Les promoteurs Daniel Marsolais et Martin Lévesque en compagnie du maire de Sainte-Julienne, Jean-Pierre Charron.

Un important projet représentant un investissement total de 45 millions de dollars se dessine lentement à Sainte-Julienne. Au cours des trois prochaines années, le visage de la route 125, entre les rues Eugène-Marsan et Victoria, changera du tout au tout. La prochaine phase du projet, soit l’implantation d’un commerce de restauration rapide avec service au volant, verra le jour tard cet automne ou tôt le printemps prochain au coin de la rue Victoria.  

« Pour l’instant, nous n’avons qu’une infime partie d’établie au niveau commercial », affirme d’emblée l’un des promoteurs, Martin Lévesque. Plusieurs négociations sont effectivement en cours avec des locataires potentiels afin d’occuper les locaux adjacents à ceux nouvellement habités par Postes Canada. D’autres bâtiments se grefferont également au décor. Parmi ceux-ci se dresseront trois immeubles de 32 unités de logements destinés aux personnes âgées de 55 ans et plus. Les unités incluant un garage et des espaces de rangement seront disponibles dès l’automne 2022. « Il s’agit d’un projet très prometteur et structurant pour Sainte-Julienne. Il y a beaucoup de gens qui se sont expatriés et qui désireraient revenir à Sainte-Julienne. Avec cette nouvelle offre de logement, ils vont pouvoir le faire », estime le maire de la municipalité, Jean-Pierre Charron.

Virage vert

Parallèlement au développement commercial qui saura assurément créer de l’engouement auprès des nombreux passants qui transigent sur la route 125 tous les jours, une station de recharge pour voitures électriques sera implantée. Une dizaine de bornes doivent ainsi faire leur apparition à cet endroit.

« On s’en va vers l’électrification des transports comme le gouvernement nous le demande et je tenais à ça », indique M. Charron. Ce dernier salue d’ailleurs l’ouverture des promoteurs qui ont été l’écoute des besoins et des désirs de la municipalité. Une station-service à essence devait initialement être aménagée avec le restaurant, ce qui ne collait pas au plan de développement souhaité pour Sainte-Julienne.

Une clinique pour Sainte-Julienne?

Le potentiel de développement du secteur va plus loin encore. « On a une section sur Eugène Marsan, on négocie avec la ville pour implanter certains bâtiments », a laissé savoir Martin Lévesque. De ces nouveaux bâtiments pourrait naître une nouvelle clinique médicale. C’est ce qu’ont révélé les promoteurs Martin Lévesque et Daniel Marsolais lors du dévoilement des prochaines étapes de l’important investissement. « On essaie de répondre aux manques qu’il y a dans la région », a ajouté le promoteur.

Grâce à cet investissement qui s’échelonnera sur trois ans, la municipalité pourra bénéficier de retombées économiques considérables. Dans le but de faire bénéficier l’économie locale de leurs projets, les promoteurs ont fait le choix d’utiliser dans la mesure du possible de la main-d’œuvre et des matériaux locaux pour les concrétiser.

Commentaires

21 octobre 2021

Jeannine Morrissette

quand n'est -il des commerces de vêtements EX: tigre géant , aubainerie cela aurait vraiment aider les familles a faible revenus . Cela aurait été aussi favorable à un centre de loisir pour le secteur car l' autre est beaucoup trop loin pour nous qui somme près de la rue Eugène Marsan

21 octobre 2021

Natie

Les restos du coin on de la misères a trouver des employés. Un maudit Mcdo je suppose beurk

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média