Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 octobre 2021

Communiqué Express Montcalm - redactionmontcalm@lexismedia.ca

Décès d’Étienne Plouffe : l’installation du garde-corps était dangereuse

La CNESST dépose son rapport

Hôpital Saint-Jérôme

©Photo gracieuseté

Le travailleur a fait une chute à partir du toit du 6e étage de l’hôpital.

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) déposait aujourd’hui son rapport d’enquête en lien avec l’accident de travail ayant coûté la vie au Jacobin Étienne Plouffe à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme le 27 avril dernier. La résistance insuffisante du garde-corps qui devait protéger le travailleur est pointée du doigt.

Le poseur de systèmes intérieurs pour Construction V.M.K. inc. a, ce jour-là, effectué une chute mortelle de 15,24 mètres. Au moment du tragique événement, il s’affairait à installer des madriers sur les parapets qui ceinturent le bassin de toiture. M. Plouffe se trouvait sur le toit du sixième étage lorsqu’il a remarqué un morceau de bois détaché sur l’extérieur du parapet et qu’il a voulu le fixer avec sa cloueuse pneumatique. Malheureusement, en s’appuyant sur le garde-corps pour effectuer la réparation, l’un des montants qui le fixaient a cédé. À ce moment, Étienne Plouffe était penché au-dessus de la lisse, soit la barre horizontale du garde-corps, et son bras était allongé pour atteindre le morceau de bois à fixer. Le bris de l’équipement a compromis l’équilibre du travailleur qui a été entraîné dans une chute mortelle.

Trois facteurs en cause

L’enquête de la CNESST a permis d’identifier trois causes pour expliquer l’accident.

  • Alors que le haut de son corps était appuyé et se trouvait par-dessus le garde-corps, les vis qui retenaient le montant au parapet se sont arrachées et le travailleur a fait une chute libre de 15,24 m.
  • L’installation du garde-corps était dangereuse en ce que la composition du parapet sur lequel le garde-corps était fixé n’offrait pas la résistance suffisante.
  • La gestion de la protection contre les chutes était dangereuse, notamment par l'installation de garde-corps ayant une résistance insuffisante puisqu'elle offre un faux sentiment de sécurité.

Au moment des faits, le chantier de construction était sous la responsabilité du maître d’œuvre LK Industries inc. À la suite de l’accident, la CNESST a interdit à LK Industries inc. de poursuivre les travaux de réfection de toiture et des parapets du bâtiment. Sur présentation d’une méthode de travail sécuritaire obligeant le port du harnais de sécurité relié à un système d’ancrage par une liaison antichute, la CNESST a autorisé la réalisation de travaux d’imperméabilisation des bassins pour préserver l’intégrité du bâtiment.

À compter du 29 avril, le chantier a été complètement fermé durant quelques jours pour permettre aux agents de la CNESST de réaliser une expertise. L’accès au chantier a été autorisé à nouveau par la suite. Les travaux de réfection de la toiture et des parapets demeurent toutefois interdits à ce jour.

Un drame qui aurait pu être évité

Pour éviter qu’un tel drame ne se produise à nouveau, la CNESST émet les recommandations suivantes :

  • Planifier les travaux de façon à ce que les travailleuses et les travailleurs soient protégés des dangers de chute en tout temps pendant l’ensemble de l’exécution des travaux ;
  • Modifier la position de travail du travailleur de manière à ce que celui-ci exécute son travail à partir du sol ou d’une autre surface où il n’y a aucun risque de chute ;
  • Installer des garde-corps pour empêcher la chute ou utiliser un autre moyen assurant une sécurité équivalente. Si ce n’est pas possible, s’assurer que le travailleur utilise un harnais de sécurité relié à un système d’ancrage par une liaison antichute;
  • S’assurer que les garde-corps offrent une résistance suffisante et que leur conception est conforme à la réglementation.
Étienne Plouffe

©Photo gracieuseté

Étienne Plouffe était père de quatre enfants.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média