Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

17 septembre 2021

Communiqué Express Montcalm - redactionmontcalm@lexismedia.ca

Le Québec en crise d’abordabilité sous Trudeau, selon Gisèle DesRoches

Élections fédérales 2021

4121conservateurs1

©Courtoisie

La candidate conservatrice dans Montcalm, Gisèle DesRoches.

La candidate conservatrice de Montcalm, Gisèle DesRoches, a réagi au rapport de Statistique Canada, publié le 15 septembre, selon lequel le taux d’inflation au Canada était de 4,1 %, le taux le plus élevé depuis près de 20 ans. Selon la candidate, le Québec vit une crise d’abordabilité directement causée par les choix budgétaires du gouvernement de Justin Trudeau.

Par conséquent, elle s’inquiète de l’incapacité des jeunes familles à avoir accès à la propriété, de l’accès à un panier d’épicerie moins garni pour le même montant et de l’augmentation de l’essence et des biens essentiels.

« Les chiffres publiés mercredi montrent clairement que sous Justin Trudeau les Québécois vivent une crise d’abordabilité. Il est troublant que Justin Trudeau semble ne pas se soucier de la montée en flèche du coût de la vie qui est directement attribuable à ses choix budgétaires. N’est-ce pas lui qui disait qu’il se fichait « des politiques budgétaires ? Voilà ce que ça donne », a déclaré Mme DesRoches.

Par voie de communiqué, la candidate conservatrice explique que l’équipe d’Erin O’Toole a rédigé le Plan de rétablissement du Canada. Ce document propose des solutions concrètes pour résoudre la crise d’abordabilité, notamment des mesures visant à réduire le prix des aliments, les frais bancaires et la facture de cellulaire, tout en établissant des mesures pour stabiliser le marché du logement.   

« Avec les libéraux, nous pouvons nous attendre à plus de la même chose; plus de dépenses insensées, plus de dettes à léguer à nos enfants et plus d’augmentation des prix. Seul le Plan de rétablissement du Canada rendra la vie plus abordable et agira pour les Québécois et les Québécoises. Il est temps de sortir Trudeau et de voter pour le seul parti qui peut le remplacer, le Parti conservateur du Canada », a conclu Mme DesRoches.     

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média