Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

12 août 2021

Marie-Christine Gaudreau - mcgaudreau@lexismedia.ca

Plus de 3 M$ pour planter 1,6 million de saules à Saint-Roch-de-l’Achigan

Programme Deux milliards d’arbres

Ramo

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Le secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles, Marc G. Serré était de passage à Saint-Roch-de-l'Achigan le 12 août.

L’entreprise Ramo établie à Saint-Roch-de-l’Achigan recevra un soutien financier de 3 353 700 $ du gouvernement fédéral afin de planter 1,6 million de saules sur ses terres. Incluant les sommes investies par l’entreprise, le projet d’agrandissement de la pépinière représente 6,8 M$ engagés dans la lutte aux changements climatiques à l’échelle du pays.  

Le secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles, Marc G. Serré, était de passage chez Ramo le 12 août afin d’en faire l’annonce. « C’est une annonce qui est importante pour tout le Canada. Vous faites partie de l’innovation. Vous faites partie d’un mouvement qui veille à protéger l’environnement et à la création d’emplois verts », a-t-il déclaré lors de son allocution. L’investissement du gouvernement fédéral dans l’entreprise Ramo s’inscrit dans le cadre du programme Deux milliards d’arbres qui vise la réduction des émissions de gaz à effet de serre par la plantation d’autant d’arbres d’ici 2030.

Grâce à ce financement, Ramo pourra procéder à l'expansion de ses activités et à la plantation d'arbres sur des terres marginales, comme des sites miniers, des gravières et des sites d'enfouissement. Dès 2022, l’entreprise achiganoise souhaite être en mesure de produire 30 millions de boutures de saule par année.

« Les saules sont extraordinaires, car en plus de capter et séquestrer une quantité plus importante de carbone que la majorité des arbres, ils permettent de restaurer des mines, de valoriser des eaux usées industrielles et d’enrichir des terres agricoles pauvres en matières organiques. La production peut aussi être valorisée en produits à valeurs ajoutées comme des murs antibruit ou des panneaux de particules carbonégatifs » a expliqué le président et cofondateur de Ramo, Francis Allard.

Saule

©Photo gracieuseté

Les saules de la plantation de Saint-Roch-de-l'Achigan.

À ce stade du projet, Ramo travaille à développer des partenariats avec des propriétaires de terrains intéressés à recevoir des saules et à contribuer aux efforts dans la lutte aux changements climatiques.

Ce projet d’expansion permet à l’entreprise de consolider 50 emplois localement. « Nous avons pratiquement doublé nos employés cette année et nous allons continuer en ce sens », a affirmé M. Allard. De plus, la participation de Ramo au programme Deux milliards d’arbres contribuera à la création d’emplois verts un peu partout dans la province et dans le pays.

Avec son programme, le Canada pourrait réduire les émissions de gaz à effet de serre de 12 mégatonnes par année d'ici 2050, en plus de créer jusqu'à 4 300 emplois.

Ramo

©Photo Marie-Christine Gaudreau

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média