Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

03 juillet 2021

Communiqué Express Montcalm - redactionmontcalm@lexismedia.ca

Luc Thériault dresse son bilan de session

Les intérêts du Québec défendus sur tous les fronts

Luc Thériault

©Photo gracieuseté

Le député bloquiste se dit particulièrement fier de ses réalisations et de celles de son parti au cours de la dernière session parlementaire.

Le député fédéral de Montcalm, Luc Thériault, dresse un bilan positif de la dernière session parlementaire où, dit-il, le Bloc Québécois a fait des gains historiques et défendu fièrement la nation québécoise à Ottawa.

Dans les derniers mois, le Bloc Québécois a veillé à ramener les priorités du Québec à l’ordre du jour de la Chambre des communes à chaque fois que cela s’avérait nécessaire. « Au Québec, notre identité repose en grande partie sur notre langue commune: le français », expose M. Thériault. En ce sens, le parti a présenté un projet de loi appuyant l’application de la loi 101 aux entreprises sous juridiction fédérale. Ce projet de loi favorisant la francisation de tous les milieux de travail en sol québécois a récolté l’appui de toute la Chambre, à l’exception des libéraux.

Également, M. Thériault a déposé un projet de loi visant à soustraire le Québec de l’application du multiculturalisme canadien en faveur de son propre modèle d’intégration pour les nouveaux arrivants. Celui-ci a été balayé du revers de la main par l’ensemble des partis fédéralistes.

 

Soutenir les plus vulnérables

Dans un effort de soutien aux personnes éprouvant une plus grande vulnérabilité, le Bloc Québécois a plaidé en faveur d’une hausse de la pension de vieillesse de 110$ pour tous les aînés de 65 ans et plus. Une cause pour laquelle le parti a su rallier la Chambre des communes. Avec le projet de loi Émilie Sansfaçon, le Bloc Québécois a encore une fois obtenu l’appui des parlementaires. Militant en faveur d’un rehaussement de la durée des indemnités d’assurance-emploi en cas de maladie grave, qui passerait de 15 à 50 semaines, le parti d’opposition fait écho au combat amorcé par Émilie Sansfaçon alors qu’elle luttait contre un cancer. Cette dernière a perdu sa bataille contre la maladie en novembre dernier sans avoir réussi à obtenir la bonification demandée.

« Ces deux combats, tout comme celui de la hausse des transferts en santé et de l’accessibilité à l’aide médicale à mourir, le Bloc et moi-même nous ne les abandonnerons jamais! », déclare Luc Thériault.  

 

Présent sur tous les plans

Les enjeux vécus par les producteurs agricoles de la région ont aussi représenté un important cheval de bataille au cours de la dernière session. « L’appui du Bloc aux producteurs agricoles est indéfectible: nous en avons fait une condition de notre appui au budget », indique M. Thériault. Dans cette optique, le Bloc Québécois s’est porté à la défense d’un projet de loi mettant fin aux brèches dans la gestion de l’offre, en plus d’en coparrainer un autre sur le transfert intergénérationnel des fermes et d’appuyer les agriculteurs pour qu’Ottawa règle le fiasco des travailleurs étrangers.

Sur le plan local, le député bloquiste a réalisé le projet du répertoire et des capsules vidéo des producteurs agroalimentaires de Montcalm.

Enfin, le Bloc Québécois s’est impliqué à de nombreuses reprises pour faire corriger certaines lacunes dans la gestion de la crise sanitaire, notamment en ce qui a trait aux enjeux frontaliers, à l’accès aux programmes fédéraux et à l’octroi de contrats sans appel d’offre.

« Ce bilan me remplit de fierté, car le Bloc Québécois a porté dans toutes ses actions parlementaires les engagements qu’il a pris auprès des Québécoises et des Québécois. Il a été là, présent pour vous, tout comme mon équipe et moi-même l’avons été dans le comté », conclut M. Thériault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média