Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

04 juin 2021

Communiqué Express Montcalm - redactionmontcalm@lexismedia.ca

Le contournement de Sainte-Julienne se concrétisera dès 2022

Études préparatoires

Route 125

©Photo gracieuseté

Les études préparatoires débutent à Sainte-Julienne en vue de l’aménagement de la voie de contournement.

Le ministère des Transports annonce que le début des travaux visant le réaménagement de la route 125 et le contournement de Sainte-Julienne doivent débuter en 2022. En amont de leur réalisation, des activités sur le terrain telles que des inventaires archéologiques et des relevés environnementaux s’amorceront ce printemps pour s’achever au courant de l’été.

Le projet global, annoncé en septembre 2020, consiste à la construction d’une route nationale dans le prolongement de l’autoroute 25 ainsi que le réaménagement de la route 125 dans le secteur de Sainte-Julienne. Ces travaux seront réalisés sur une longueur approximative de 11 km et seront divisés en trois lots. Dans un premier temps, la phase 1 du projet comprend des travaux visant à améliorer la sécurité et la fluidité dans le secteur urbain de Sainte-Julienne. Ce segment de deux kilomètres représente le lot numéro 1. Toujours lors de la première phase de réalisation du projet, le lot numéro 2 consiste au contournement de Sainte-Julienne. Une route nationale à quatre voies (deux voies par direction) sera construite à partir du rang du Cordon (route 346) jusqu’au raccordement sur la route 125, au nord du périmètre urbain. Cette portion du projet représente deux kilomètres de route.

 

Enfin, la seconde phase prévoit l’aménagement du lot numéro 3 avec la construction d’une route nationale à quatre voies, deux voies par direction, dans le prolongement de l’autoroute 25, de la route 158 à Saint-Esprit jusqu’au rang du Cordon (route 346) à Sainte-Julienne. Sept kilomètres de route seront aménagés.

Phase préparatoire

À l’approche du début du chantier, le Ministère se soumet à la Loi sur le patrimoine culturel en réalisant une évaluation du potentiel archéologique du site. Cette étude est nécessaire à la planification du projet routier puisque celui-ci nécessite des travaux d’excavation. Cette activité consiste à une inspection visuelle des terrains et, dans certains cas, à un échantillonnage du sol. Le Ministère effectue des extractions de sols (sondages) à des endroits désignés aux abords de la route projetée. Ces interventions n’occasionnent aucune entrave à la circulation.

Bien que le Ministère possède certains accès pour se déplacer dans le corridor ciblé, il est possible que les équipes aient à circuler sur des terrains privés. Dans ce cas, les propriétaires seront avisés.

 

Les activités suivantes seront réalisées :

• Inventaires archéologiques (printemps 2021)

• Inventaires environnementaux (printemps-été 2021)

• Visite terrain pour déterminer les besoins géotechniques (été 2021)

• Visites terrain des concepteurs (printemps-été 2021)

• Relevés d’arpentage (printemps-été 2021) 

 

Pour de plus amples renseignements, les citoyens peuvent consulter quebec511.info ou composer le 511.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média