Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

31 mai 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

De nouveaux aménagements pour La Belle Excuse

Déménagement de l'entreprise

Déménagement

©Photo tirée de Facebook – La Belle Excuse - L'Express Montcalm

Les travaux avancent bien et d’ici septembre, l’équipe pourrait déménager dans la nouvelle bâtisse située au 560 Rang Lépine, à Saint-Liguori.

Aristo Stavropoulos et Michèle Ricard se sont rencontrés il y a plusieurs années dans un contexte de restauration. Aujourd’hui, ils forment toujours un couple et sont propriétaires de La Belle Excuse, qui célèbre cette année ses quinze ans d’existence. Dernièrement, ils ont annoncé qu’ils déménageaient dans de nouveaux locaux situés à trois kilomètres d’où se situe le commerce actuel.  

Le projet de déménagement avance de plus en plus pour les entrepreneurs réputés pour leur huile d’olive et leurs produits dérivés. Si tout se passe comme prévu, l’équipe pourra emménager au 560, rang Lépine, à Saint-Liguori, en septembre prochain. 

Entrepôt, espace d’embouteillage, une plus grande boutique et les bureaux seront implantés dans le nouvel établissement.  

« Pour la clientèle, c’est la boutique qui va être vraiment plus grande. On va être capable d’accueillir plus de personnes. On va avoir une offre un peu plus grande de produits de la table et produits pour enfants. », exprime la propriétaire de La Belle Excuse, Michèle Ricard.  

Pour le moment, l’équipe œuvre dans le sous-sol de la maison des propriétaires. Tout se déroule sur leur terrain privé. Il s’agit d’un projet représentant un investissement de près de deux millions de dollars.  

Aristo propriétaire

©Photo tirée de Facebook – La Belle Excuse - L'Express Montcalm

Aristo Stavropoulos est natif d’un petit village du sud du Péloponnèse et est devenu s’installer au Québec pour faire connaître l’huile d’olive de sa campagne natale.

De la Grèce au Québec

Michèle Ricard confie que différents projets sont sur la table et ne peuvent être dévoilés pour le moment. L’entreprise compte concevoir de nouveaux produits. 

« Avec l’achat local, on connaît une belle progression. », confie-t-elle. Le fait d’encourager les entreprises de la région est un mouvement qui s’est fait sentir pour La Belle Excuse, notamment avec la gamme de produits Lolo et moi, destinée aux enfants. 

La Belle Excuse représente l’histoire d’Aristo. Après avoir quitté son village natal en Grèce, il est venu s’installer au Québec et a œuvré dans la restauration une trentaine d’années. Il a possédé le restaurant Les Jardins d’Aphrodite

Sa conjointe a aussi baigné dans ce même domaine et a fait l’acquisition du restaurant Bistro La Belle Excuse à Joliette. Michèle Ricard et Aristo Stavropoulos ont débuté leur histoire d’amour et par la suite, ils ont commencé à faire connaître leur produit de qualité.

« On faisait l’importation de l’huile juste pour la cuisine. On apportait notre huile d’olive et les gens à force d’y goûter disaient des commentaires positifs. Les gens voulaient en acheter. Je prenais des bouteilles de vin vides et je les remplissais, puis je les donnais aux clients. Ça l’a commencé comme ça. », détaille Mme Ricard.   

Ayant hérité d’une parcelle des oliveraies de son père, Aristo, producteur d’huile d’olive, retourne quatre à cinq mois par année à Chora dans la région de Trifilia au sud du Péloponnèse pour voir à sa production. La récolte se fait toujours à l’automne. L’embouteillage des produits est réalisé ici. 

C’est aussi la confiance de la clientèle envers La Belle Excuse qui reflète son succès. Des travaux sont aussi en cours en Grèce. « On a acheté d’autres terres. Il faut toujours s’améliorer dans notre offre. », indique Mme Ricard.  

La Belle Excuse

©Photo tirée de Facebook – La Belle Excuse - L'Express Montcalm

La Belle Excuse connaît un bel engouement depuis sa création, il y a maintenant quinze ans.

Le vent dans les voiles

Connaissant un bel engouement de leur huile d’olive, le couple a vendu en 2006 et 2008 leurs restaurants. Ce sont les efforts investis et tout le travail qui ont permis aux propriétaires de réussir et de créer des produits de qualité.

« On savait qu’avec l’offre qui était disponible sur le marché qu’on était vraiment dans le haut de gamme. On savait que notre huile était parfaite et qu’on pouvait se démarquer à ce niveau-là. Le secret, c’est aussi de faire goûter. », raconte la propriétaire.

C’est aussi dans les foires alimentaires et les évènements que La Belle Excuse s’est fait remarquer. Si le projet s’est concrétisé à deux, l’entreprise peut compter sur une dizaine d’employés, dont de la relève familiale.  

Depuis la pandémie, La Belle Excuse est fermée les fins de semaine. L’entreprise va rouvrir ses portes le samedi lorsqu’elle sera déménagée à sa nouvelle boutique.

« Ça fait très chaleureux. C’est notre maison et le garage est notre entrepôt…on va essayer de tout ramener cette chaleur et de rendre l’expérience agréable pour les clients. », mentionne-t-elle. La nouvelle boutique aura un style intemporel, à l’image des propriétaires avec une touche méditerranéenne. 

Pour en savoir plus, on consulte le https://www.labelleexcuse.com/ ou la page Facebook La Belle Excuse.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média