Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

28 mai 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Le gouvernement du Canada veut conquérir les marchés clés grâce au sirop d’érable

Investissement de 1,76 million de dollars pour 2021-2023

Sirop d'érable

©Photo Unsplash Nadine Primeau

Le gouvernement du Canada veut faire connaître les produits de l’érable aux consommateurs, ce qui contribuera à développer les principaux marchés d’exportation et à stimuler les ventes.

La ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Marie-Claude Bibeau, a annoncé lors de son passage à l’Assemblée générale annuelle des Producteurs et productrices acéricoles du Québec, un investissement de 1,76 million de dollars au cours des deux prochaines années. Celui-ci permettra de soutenir les efforts d’exportation de l’industrie de l’érable québécoise.

Le gouvernement du Canada investit pour aider à maintenir les exportations de sirop d’érable vers les marchés clés. Le financement est offert grâce au programme fédéral Agri-marketing.

Il servira à la mise en œuvre d’activités publicitaires et promotionnelles en Allemagne, au Royaume-Unis et une stratégie de communications numériques sera élaborée pour percer le marché japonais. Les activités se dérouleront de façon virtuelle.

Ce financement avait permis d’aider auparavant les Producteurs et productrices acéricoles du Québec et conquérir ces marchés avec succès entre 2018 et 2021. L’objectif est de faire connaître le sirop d’érable dans d’autres pays et aux consommateurs. De cette façon, il est possible de développer les principaux marchés d’exportation et stimuler aussi les ventes.

Comme le soutient Mme Bibeau, ce soutien fédéral va aider à faire connaître les produits de l’érable, et ce, partout dans le monde.

« Les Producteurs et productrices acéricoles du Québec travaillent méticuleusement pour s'assurer que chaque cuvée soit de la plus grande qualité. Grâce à leur travail, notre sirop d'érable fait la renommée du Québec et du Canada. », appuie-t-elle.

Le président des Producteurs et productrices acéricoles du Québec, Serge Beaulieu, indique que les efforts investis depuis plusieurs années portent fruits.

« En particulier, nos exportations vers l'Allemagne, le Royaume-Uni et le Japon qui ne cessent de croître depuis 2018. Nous nous réjouissons que le gouvernement reconnaisse tout le travail accompli et continue de nous appuyer à élargir les marchés des produits de l'érable. », déclare-t-il.

Croissance

Soulignons que les produits de l’érable sont plus accessibles à l’échelle mondiale, puisque le nombre d’entailles a triplé au cours des trente dernières années. La production de sirop d’érable a augmenté en 2019 de 34,8% comparativement à 2018. Il s’agit d’un sommet historique au Canada ce qui représente 13,2 millions de gallons.

Pour sa part, le Québec est responsable de 91,1% de cette production, ce qui représente 12 millions de gallons. Les exportations québécoises de produits de l’érable ont été évaluées à près de 500 millions de dollars en 2020, ce qui représente une hausse de près de 20% par rapport à 2019. Les exportations sont aussi en hausse vers l’Allemagne, le Royaume-Uni et le Japon.

Notons que les Producteurs et productrices acéricoles du Québec représentent 11 300 acériculteurs et acéricultrices et 7 400 entreprises. Leur mission est de promouvoir les intérêts des producteurs québécois et d'atteindre le plein potentiel au niveau de la production et des ventes de produits de l'érable du Québec, tout en respectant les principes du développement durable.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média