Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

06 mai 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Gisèle DesRoches inquiète des dispositions du projet de loi C-10

Les conservateurs s’y opposent

medias sociaux

©Deposit photos

La candidate pour le Parti conservateur dans Montcalm, Gisèle DesRoches, souhaite que le gouvernement Trudeau considère les libertés et les droits fondamentaux dans les changements proposés par le projet de loi C-10.

La candidate qui se présente pour le Parti conservateur dans Montcalm, Gisèle DesRoches, se dit très préoccupée par les dispositions du projet de loi C-10. Celui-ci permettrait au CRTC de réglementer les médias sociaux.

Le projet de loi C-10 attribue un pouvoir important au CRTC, puisqu’il pourrait imposer aux géants du web tels que Facebook ou à YouTube de retirer obligatoirement du contenu. Le CRTC aurait comme mandat de déterminer ce qui est accessible ou non et ce qui doit être conservé ou supprimé comme contenu.  

Dernièrement, les libéraux ont voté contre l’une des sections de leur projet de loi qui faisait en sorte d’exonérer les médias sociaux du pouvoir de réglementation du CRTC. Cette décision a comme conséquence d’attribuer un contrôle abusif du CRTC sur le contenu publié par les Québécois sur les réseaux sociaux.

« Nous sommes d’accord avec le fait de mettre en place des mesures plus équitables dans la production de contenu des géants étrangers de la diffusion en ligne et des radiodiffuseurs canadiens, mais pas au détriment des libertés et des droits fondamentaux. C’est extrêmement préoccupant! », en convient Gisèle DesRoches.

Les conservateurs demandent au gouvernement Trudeau de ne pas aller de l’avant avec les changements proposés au projet de loi C-10 qui attaque directement la liberté d’expression, droit fondamental reconnu par la Charte canadienne des droits et libertés.

À leur avis, ces changements auront des impacts importants au niveau de la censure sur les médias sociaux et les contenus publiés.

La candidate de Montcalm rappelle que les conservateurs vont toujours défendre les libertés des usagers d’Internet au Canada et les protéger, ce à quoi s’attendent les Québécois.

Mme DesRoches s’est déjà présentée aux élections en 2015 et 2019 dans cette circonscription. Elle possède un baccalauréat en droit, une formation en gestion et elle vient de compléter deux attestations de l’Université Laval en développement durable, enjeux et trajectoires et en management responsable. Elle aspire défendre avec vigueur les préoccupations de sa circonscription à Ottawa.  

Avant de se lancer en politique, la candidate a travaillé comme conseillère en ressources humaines, spécialisée en gestion de la rémunération et en équité salariale. Elle compte plus de 20 ans d’expérience en services-conseils auprès d’entreprises et de clientèles variées.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média