Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

28 avril 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Trente-cinq ans à changer positivement la vie des familles montcalmoises

Un anniversaire important pour l’Association Carrefour Famille Montcalm

l'ACFM

©Photo gracieuseté – Valérie Thibodeau - L'Express Montcalm

C’est en 2015 que tous les employés ont déménagé avec fébrilité dans leur nouvelle bâtisse signée Maisons Usinées Côtés, à Saint-Lin-Laurentides.

L’année 2021 marque une date charnière pour l’Association Carrefour Famille Montcalm (l’AFCM). En effet, depuis 35 ans, l’organisme se dévoue auprès des familles montcalmoises. L’équipe veille à bonifier ses services et ses programmes afin de faire une réelle différence dans la communauté lanaudoise, de quoi rendre fier Henri Thibodeau et tous ceux qui ont cru à l’implantation du projet en 1986.   

©Photo gracieuseté – Valérie Thibodeau - L'Express Montcalm

Depuis 35 ans, l’ACFM se démarque et a diversifié ses services pour répondre aux besoins des familles dans Lanaudière.

©Photo gracieuseté – Valérie Thibodeau - L'Express Montcalm

Les enfants se font raconter une histoire et sont attentifs.

©Photo gracieuseté – Valérie Thibodeau - L'Express Montcalm

Différents ateliers sont offerts à la Maison de la Famille. Avec la pandémie, une trentaine de familles se sont procurées un ensemble de bricolage pour partager du temps de qualité avec leurs enfants. Une nouvelle thématique est dévoilée chaque semaine.

©Photo gracieuseté - Valérie Thibodeau - L'Express Montcalm

Voici le logo qui a été créé spécialement pour le 35ème anniversaire de l'organisme.

Après avoir vécu un divorce, Henri Thibodeau s’est senti personnellement touché par le sort des familles. Père d’une fille qui rejoindra l’équipe de l’organisme un peu plus tard, celui-ci a été appelé à surmonter une période de solitude à cette époque. M. Thibodeau souhaitait qu’un organisme soit créé pour accompagner les familles et être à leur écoute en répondant à leurs besoins.  

Au fil du temps, M. Thibodeau est invité à occuper différents rôles au sein de la Maison de la Famille passant par président, coordonnateur et directeur général. 

« Pourquoi ai-je pris tellement de force dans l’organisme? C’est sans doute parce que j’avais plein d’idée et je voulais que ça avance. », témoigne-t-il. Ce sont les projets, le travail d’équipe et le désir de défendre les familles qui l’ont poussé à poursuivre et à aider sa communauté.  

Grâce à l’appui de partenaires importants, l’ACFM va de l’avant avec des initiatives. La première année, l’organisme s’implique auprès des familles monoparentales et en 1994, un nouveau créneau s’ajoute avec les familles recomposées. 

Quelques années plus tard, en 1999, l’organisme décide d’élargir sa vision et se destine à offrir ses services à toutes les familles. 

Élaboration de projets et de programmes

Avec le temps, l’organisme a développé des projets. Certains ont vu le jour, alors que d’autres n’ont pas pu se déployer. Les services sont nombreux, puisque les familles peuvent bénéficier d’une halte-garderie, du service de supervision des droits d’accès, le programme TANDEM, le projet PACE, ateliers, formations, la vérification et le prêt de sièges d’auto, etc.

L’ACFM a réussi à se démarquer en mettant sur pied des évènements, des ressources et des activités discussions et récréatives, et ce, tout en conservant sa mission principale, c’est-à-dire veiller au mieux-être des familles de la MRC de Montcalm et des enfants.

L’objectif est de tendre la main aux familles et leur proposer des outils et des ressources pour améliorer leur qualité de vie. C’est aussi d’aider les familles qui vivent des situations conflictuelles et difficiles, miser sur le développement des habiletés parentales, briser l’isolement et promouvoir les intérêts de la famille.

Dans le contexte de la pandémie

Malgré la pandémie, le président de l’ACFM, Henri Thibodeau, tenait à célébrer le 35e anniversaire de l’organisme. Si habituellement il y a un tournoi de golf, pour 2021, on fait place au changement. 

M. Thibodeau lance l’invitation à la communauté pour faire un don à l’organisme tout en s’adonnant à une partie de golf quand le moment leur convient. Il suffit ensuite de prendre une photo sur place pour immortaliser le moment. Les participants pourront envoyer le don et la photo par la suite.  

Le 16 octobre, il y aura un tirage et des cadeaux seront offerts aux participants. Des capsules vidéos se retrouveront aussi sur les réseaux sociaux et Internet pour faire un clin d’œil aux 35 ans de l’ACFM.  

À l’interne, la dernière année a permis à l’ACFM de consolider sa gestion. « Il y a eu de belles décisions prises en ce qui a trait au fonctionnement de tous les jours, des outils pour les employés, le code d’éthique, les règlements de la Maison de la Famille, etc. Tout fut repensé. », mentionne M. Thibodeau.  Le conseil d’administration a aussi été renforcé.  

Avec la pandémie, le directeur général de l’ACFM croit que le télétravail va rester. Il encourage d’ailleurs la conciliation travail-famille et en convient qu’il s’agit d’une économie en termes de temps. Le conseil d’administration a passé un règlement dont tout employé qui contracte la COVID-19 et ne peut travailler continue à recevoir son salaire.

« Je suis fier. Il n’y a pas personne de pénaliser ici à la Maison de la Famille. », aborde-t-il.

Pour l’avenir, le directeur général souhaite passer à travers la pandémie et reprendre les activités. « Je suis certain que les prochaines 35 années seront autant fertiles. », souligne-t-il.  

Plusieurs adresses

Les fondateurs de l’organisme se retrouvaient au départ au Collège Morin, sur la 14ème avenue à Saint-Lin-Laurentides. En 1986, la Maison de la Famille change d’emplacement, soit au 2ème étage du Pavillon Desjardins.

En 1992, l’Association change d’emplacement pour le sous-sol du Service d’Entraide de Saint-Lin-Laurentides. Les projets se multiplient et en 1997 on attribue le nom actuel que porte aujourd’hui l’organisme. Un peu plus tard, en 1997, l’AFCM fait l’acquisition du 197, rue Industrielle et les activités de l’ACFM Recyclage demeurent au Motel Industriel.

En 2004, des rénovations sont effectuées pour accueillir tous les services sous un même toit. C’est officiellement et avec fierté qu’en 2015 les 22 employés intègrent une toute nouvelle maison conçue par Maisons usinées Côté située sur le chemin Payette, à Saint-Lin-Laurentides. Différents partenaires ont cru à ce projet majeur.

Un peu d’histoire

De grands évènements phares ont permis à la Maison de la Famille d’évoluer et de diversité son offre aux familles du territoire. En 1988, l’organisme met sur pied un comité pour un centre de femmes dans Montcalm et un an plus tard, il est ouvert. En 1991 en collaboration avec la Ville de Saint-Lin-Laurentides, un HLM est créé pour les familles défavorisées. Il est d’ailleurs toujours présent.

En 1997, grâce au CLSC et au Centre Jeunesse Lanaudière, cinq postes sont créés, ce qui permet d’accueillir des familles pour offrir des fins de semaine de répit à la base de plein air Aux 4-Vents de Saint-Donat. C’est cette année que des rencontres mensuelles sont mises sur pied pour aborder différents thèmes variés avec des intervenants.

Le projet PACE s’implante à la Maison de la Famille en concertation avec Santé Canada et le CLSC Montcalm. Le projet OVNI (Opprimés, Violents, Négligés, Incompris) permet à des participants de présenter une pièce de théâtre. Ceux-ci s’inspirent de leur expérience vécue pour construire leur œuvre. Des ateliers sont offerts à un moment aux pères. Ils en profitent pour échanger entre eux et discuter de ce qu’ils vivent dans leur quotidien.

Une belle fierté pour l’ACFM est d’avoir lancé une entreprise de recyclage de papier et de carton dans douze municipalités de la MRC de Montcalm. Elle permet de financier une partie des activités de l’organisme. Six personnes étaient employées grâce à l’aide du Centre Local d’Emploi (CLE) et à la collaboration de l’organisme Les Filandières (La Myriade), qui permettait d’engager neuf personnes handicapées.

En septembre 2002, cette division a été rachetée par EBI. En 2003, une clinique de siège d’auto est offerte en collaboration avec le CLSC-CHSLD Montcalm. Plusieurs autres grands projets et des évènements festifs seront réalisés pour le bien-être des familles avec de nombreux partenaires, organismes, des bailleurs de fonds et le Centre de services scolaire des Samares.

Proactive et inclusive

Dès les premières années, les employés ont décroché le téléphone pour faire des suivis et recevaient également des appels. La Maison de la Famille ciblait les raisons des appels. D’ailleurs aujourd’hui, cette façon de faire est la même, encore plus avec la pandémie. L’équipe effectue des suivis avec ses membres actifs, puis leur demande comment se déroule leur quotidien et comment ils se portent.

« Aujourd’hui, c’est la solitude. Il y a un manque de communication et de collaboration. Nous ne sommes pas capables de nous toucher et de nous parler en personne. », indique Henri Thibodeau. Il souligne que l’organisme ne veut pas perdre le lien avec ses membres.

Actuellement, du répit est offert et 32 familles ont été jointes par des activités qui se déroulent à la maison. Elles sont venues à la Maison de la Famille pour récupérer le matériel pour passer un moment de qualité parents-enfants. Toutes les semaines, il y a un thème différent.

Le service des visites supervisées est accessible sept jours sur sept. Les parents qui ont perdu la garde de leurs enfants peuvent se rencontrer dans un endroit neutre, soit au sein de l’organisme à Saint-Lin-Laurentides.

« Ça fait déjà sept ans que la Maison de la Famille a été choisie par les Centres jeunesse pour faire les visites supervisées. Nous sommes le seul organisme de Lanaudière qui fait des visites supervisées. », soutient-il. Deux autres points de service existent à Joliette et à Charlemagne.

Henri Thibodeau souhaite remercier et saluer tout le travail entamé par l’équipe en place, les partenaires et toutes les personnes impliquées qui ont contribué au succès de l’organisme.

Pour en savoir plus et connaître les services, on peut téléphoner au 450 439-2669 ou consulter le https://www.acfmqc.org/.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média