Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

27 avril 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Le RANQ est prêt à collaborer aux travaux des partenaires

Politique nationale pour les personnes proches aidantes

Organisme, proche aidant

©Photo depositphotos

Le RANQ se réjouit de la présentation de la Politique nationale de soutien aux personnes proches aidantes et est prêt à travailler pour développer des mesures efficaces.

Suite au dévoilement de la Politique nationale pour les personnes proches aidantes: Reconnaître et soutenir dans le respect des volontés et des capacités d’engagement, le Regroupement des Aidants Naturels du Québec (RANQ) se réjouit de cette présentation.

Le RANQ explique que cette politique vient ancrer fortement tant l’idée de bienveillance envers les personnes proches aidantes que le besoin de collaboration interministérielle et intersectorielle dans l’objectif de répondre à un enjeu social important. Il s’agit d’un pas de plus vers un plan d’action attendu.

Les personnes proches aidantes représentent un quart de la population québécoise. Elles ont montré leur apport essentiel et leur force à prendre soin de leur proche malade, en situation de handicap ou vieillissante au risque de mettre leur santé mentale et physique en danger.

La directrice générale du regroupement, Mélanie Perroux, explique que le RANQ et ses membres sont prêts à offrir leur pleine collaboration pour participer aux travaux du Comité des partenaires, afin de se pencher sur un premier plan d’action. Puisqu’il s’agit d’une première politique, Mme Perroux soutient qu’elle nécessitera des mesures structurantes et concertées.

Priorités

Le RANQ continuera à lutter pour améliorer les conditions de vie des proches aidants. Celui-ci veut s’attarder à leur appauvrissement et rehausser les capacités humaines et financières des organismes de soutien. C’est pourquoi le regroupement considère important que des mécanismes de soutien financier direct soient développés rapidement pour les proches aidants.

Il désire s’assurer également que ceux-ci reçoivent le soutien nécessaire, et ce, dès maintenant. Avec la pandémie, le RANQ estime qu’ils ont vécu difficilement cette période et qu’ils étaient déjà épuisés.

Le RANQ poursuit en exprimant que les services de soutien pour les personnes proches aidantes devront être bonifiés en ajoutant l’expertise des organismes communautaires. Il souhaite partager ses connaissances concernant les soins à domicile.

À son avis, il doit avoir un équilibre de vie et une modulation pour aider les personnes proches aidantes à travers leur rôle. Ces éléments doivent faire partie de la solution.

Mme Perroux demeure positive malgré les enjeux multiples. Elle ajoute que différentes solutions ont montré leur efficacité dans le monde. « Et pour les zones d’ombre restante, l’Observatoire de la proche aidance, première mondiale apportera tant des réponses qu’un rayonnement pour le Québec. », souligne-t-elle.

Le Regroupement des Aidants Naturels du Québec (RANQ) a été fondé en 2000 et rassemble 104 membres qui représentent plus de 41 000 proches aidants à travers le Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média