Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

27 avril 2021

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

COVID-19 : Situation sous contrôle dans Lanaudière

Bilan du jour

François Legault

©Gracieuseté - Émilie Nadeau

François Legault, premier ministre du Québec

« Nous sommes en train de sortir du tunnel, il faut faire attention pour ne pas se faire frapper par le train à la sortie. », a imagé le premier ministre François Legault en point de presse en début d’après-midi. Ainsi, même si la pandémie est considérée sous contrôle dans la région de Lanaudière, la prudence est toujours de mise pour les prochaines semaines.

« Avec les variants, aucune région n’est à l’abri d’une possible explosion de cas. », indique M. Legault.

 

Néanmoins, le gouvernement se permet de regarder vers l’avenir et de prévoir l’été avec un brin d’optimisme. « Nous travaillons sur une séquence en vue de l’été. Je pense que l’on peut s’inspirer de ce qui se fait ailleurs pour répondre à ce qui s’en vient. Il faut dire que nous avons trois conditions gagnantes réunies : la chaleur qui a une incidence sur le virus, la fin de l’année scolaire et la vaccination qui se poursuit. Nous allons commencer l’été 2021 en bien meilleure position que l’été 2020 grâce à la vaccination. »

 

Message aux personnes handicapées

 

Alors que la vaccination se poursuit, le premier ministre Legault avait un message à lancer aux personnes handicapées et aux proches aidants qui les accompagnent. « Depuis ce matin, les personnes handicapées et les proches aidants peuvent se faire vacciner. Malheureusement, nous n’avons pas reçu beaucoup d’inscriptions pour cette clientèle jusqu’à maintenant. Il est donc très important de s’inscrire le plus rapidement possible afin de pouvoir bénéficier de ce privilège avant que la vaccination de masse ne débute. », insiste M. Legault.

 

En ce qui concerne les demandes de certains syndicats à l’effet que les travailleurs devraient avoir accès à un bloc de quatre heures payé par leur employeur pour se faire vacciner, le premier ministre nuance : « Ce n’est pas comme une élection qui se tient une journée seulement. Il y a de la vaccination offert le soir et les fins de semaine. Nous demandons aussi aux employeurs d’être accommodants. »

 

Trois régions sous surveillance

 

Les régions de l’Outaouais, de Chaudière-Appalaches et de la Capitale Nationale demeurent sous surveillance. En Outaouais, où c’est le plus difficile, l’ensemble des mesures annoncées sont prolongées jusqu’au 9 mai. Du côté de Chaudière-Appalaches et de la Capitale Nationale, les écoles primaires pourront rouvrir leurs portes dès le 3 mai, à quelques exceptions près, dans les régions où il n’y a plus de marge de manœuvre dans les hôpitaux. Les autres mesures demeurent en place.

Pour Montréal et Laval, la situation demeure stable. Considérant également que les hôpitaux présentent une certaine marge de manœuvre au niveau des hospitalisations et que les experts de I’Institut nationale de Santé publique du Québec (INSPQ) prévoient une baisse des cas dans les prochaines semaines, le gouvernement étire le couvre-feu de 20h à 21h30.

Rappelons que le couvre-feu dans le grand Lanaudière demeure également à 21h30.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média