Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

21 avril 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Le Bloc Québécois compte proposer un sous-amendement au budget

Le parti réagit au budget fédéral 2021

Luc Thériault

©Photo gracieuseté - L'Express Montcalm

Malgré un budget intéressant, le député de Montcalm, estime qu’il a de graves lacunes en ce qui a trait aux transferts en santé et au soutien aux aînés.

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, et le député de Montcalm, Luc Thériault, ont réagi au budget fédéral 2021. Ils saluent le choix du gouvernement de miser sur sa capacité d’emprunt pour la relance économique, mais ne comprennent pas pourquoi il n’y a aucune hausse des transferts en santé signifiant l’abandon complet des aînés.

Depuis plusieurs mois, le Bloc Québécois avait une demande formelle en vue du budget, soit la hausse durable et sans condition des transferts en santé. Malheureusement, cette demande n’a pas été prise en considération par le gouvernement Trudeau exprime Yves-François Blanchet.

« Nous déplorons aussi le soutien inadéquat aux aînés, les plus touchés et les moins soutenus durant la pandémie, qui méritent une hausse significative de la pension de vieillesse dès 65 ans. », explique-t-il. Le Bloc ira de l’avant en proposant un amendement au budget dans l’objectif de réaliser ces deux mesures.

Sans réponse

Le Bloc estime que le gouvernement fédéral n’a pas pris en considération les deux principales revendications du Québec. Le parti est d’avis que le déficit de 354 milliards $, pour l’exercice 2020-2021, est inférieur de 28 milliards $.

Cette omission est un choix politique selon le Bloc Québécois, puisque le montant annoncé est inférieur à ce qui avait été prévu en novembre dernier. L’argent devait servir à effectuer les transferts en santé exigés à l’unanimité par le Québec et les provinces.

Le Bloc précise qu’Ottawa limite son soutien aux aînés. En octroyant un paiement unique de 500$ l’été prochain aux 75 ans et plus, deux classes d’aînés se créent.

Par ailleurs, le parti s’oppose aux multiples et coûteuses intrusions dans les champs de compétence du Québec, comme les normes pancanadiennes de centres de soins pour les aînés.

Certaines demandes entendues

Malgré plusieurs demandes qui n’ont pas été entendues, d’autres ont été prises en considération, telles que la taxation des géants du Web à 3%de leurs revenus à condition que davantage de garanties soient offertes à la culture québécoise. Le parti suggère que la somme soit réservée aux arts et aux médias.

Également, le Bloc Québécois accueille favorablement le soutien au tourisme et à la culture à la hauteur d’un milliard $, le prolongement des mesures fédérales de soutien aux personnes et entreprises à travers la pandémie et les sommes allouées aux secteurs importants du Québec de l’aérospatiale, de l’électrification des transports, de la forêt et des pharmaceutiques.

Le Bloc constate que c’est la première fois que l’aérospatiale trouve une place dans le budget fédéral. Cependant, la hausse des prestations de maladie de l’assurance-emploi demeure trop peu. Le parti avait proposé 50 semaines et le fédéral indique 26.

« Nous allons proposer des améliorations à ce budget, qui n’est pas sans intérêt, mais qui souffre de graves lacunes en ce qui a trait aux transferts en santé et au soutien aux aînés. En ce sens, nous allons revenir à la charge en proposant un sous-amendement au budget », en convient Luc Thériault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média