Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

20 avril 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Le centre d’hébergement Saint-Antoine-de-Padoue est de nouveau en éclosion

Des employés et des résidents testent positifs à la COVID-19

COVID-19

©Depositphotos

Une douzaine de personnes, employés et résidents, du CHSLD Saint-Antoinede- Padoue, à Saint-Lin-Laurentides, ont testés positifs à la COVID-19 dans les derniers jours.

Au printemps dernier, les employés et les résidents du Centre d’hébergement Saint-Antoine-de-Padoue, à Saint-Lin-Laurentides, n’avaient pas été épargnés par la première vague liée à la COVID-19. Un an plus tard, le scénario se répète. Le CHSLD compose avec une éclosion depuis le 9 avril dernier.  

Selon les informations obtenues par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière il y a quelques jours, moins de cinq employés et sept résidents ont contracté la COVID-19, sur deux étages distincts. Les résidents ont été transférés en site non traditionnel (SNT) zone chaude et les usagers symptomatiques ont été isolés, puis regroupés. 

Les familles des résidents ont été informées de la situation. Le CISSS de Lanaudière indique que l’état de santé de ceux-ci est regardé de près. Des suivis étroits sont réalisés et des dépistages ont été effectués et réalisés selon les normes de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) auprès des employés et des résidents.  

La situation surveillée de près  

On rappelle régulièrement aux équipes en place les mesures de prévention et de contrôle des infections (PCI). D’ailleurs, une conseillère PCI est présente tous les jours au centre d’hébergement Saint-Antoine-de-Padoue. Présentement, une analyse des causes souches et de la présence de variants est en cours.  

Le CISSS de Lanaudière précise que le CHSLD dispose d’équipements de protection individuelle en quantité. On précise que des évaluations cliniques et médicales sont réalisées quotidiennement. Au niveau des employés, les effectifs et le personnel ont été ajustés pour affronter l’éclosion.     

Malgré la situation, les résidents peuvent recevoir des visiteurs. Ces derniers doivent respecter les mesures sanitaires et prendre les cautions nécessaires.  

La prudence est de mise 

La Direction du CISSS rappelle qu’avec la troisième vague et des cas de variants, la vigilance demeure importante. À cet égard, des rappels réguliers sont faits pour sensibiliser l’ensemble du personnel à redoubler de prudence. 

Également, la Direction du CISSS porte attention aux personnes qui se présentent dans les milieux et surveillent qu’elles suivent les règles en place.  

Soulignons que l’an passé, au début du confinement, ce sont près de trente employés de tous les quarts de métiers et 36 résidents qui ont été affectés par la COVID-19. Au sein de ce CHSLD, on compte 108 résidents et trois étages.  

Commentaires

20 avril 2021

Ginette Labrie

Le site non traditionnel est-il à l'intérieur de l'immeuble? Je vous félicite pour la façon que vous prenez la santé des résidents à coeur.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média