Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

13 avril 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

La Ville de Saint-Lin-Laurentides pourra réparer la toiture de son Centre sportif

Elle reçoit un soutien financier de plus de 500 000$

Investissements annoncés

©Photo gracieuseté - L'Express Montcalm

Le député de Rousseau, Louis-Charles Thouin et du président du conseil d’administration du Centre sportif de Saint-Lin-Laurentides, Mario Chrétien, se réjouissent des investissements annoncés.

Des investissements de plus de 500 000$ des gouvernements du Québec et du Canada sont annoncés pour la rénovation de la toiture du Centre sportif de Saint-Lin-Laurentides.

L’annonce des investissements se poursuit grâce au Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS). La Ville de Saint-Lin-Laurentides bénéficiera d’une aide totale de 555 335$. Le gouvernement du Québec investit 277 667,50$ grâce à son Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives, puis le gouvernement du Canada investit le même montant par le biais du volet Infrastructures communautaires, culturelles et récréatives du programme d’infrastructures Investir dans le Canada.

Le député de Rousseau, Louis-Charles Thouin salue l’annonce de la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest.

La rénovation s’impose

La façade de l’installation sportive municipale a subi des dommages, en raison de l’incendie de cet hiver. Grâce à ce soutien financier, il sera possible de procéder au remplacement de la toiture pour y ajouter des panneaux de toitures isolés. Ces derniers permettront d’éviter les infiltrations d’eau, limiter la consommation d’énergie entraînée par le chauffage des lieux et la réfrigération de la glace.

Le député de Rousseau, Louis-Charles Thouin, appuie le gouvernement du Québec, afin que les communautés de la province puissent se doter d’infrastructures récréatives et sportives modernes, puis accessibles. Il soutient que ce programme a des retombées positives qui permettront la création d’emplois, dynamisera le tissu social, puis contribuera à la relance économique.

M. Thouin se réjouit de ces investissements qui aideront la Ville de Saint-Lin-Laurentides à réaliser la maintenance et la réparation pour le Centre sportif de Saint-Lin-Laurentides.

« Le Centre sportif de Saint-Lin-Laurentides est un milieu de vie incontournable pour de nombreux jeunes et leurs familles. Il est important que tous puissent y poursuivre leurs pratiques d’activités sportives en sécurité. », souligne-t-il.

Le maire de Saint-Lin-Laurentides, Patrick Massé, est heureux de cette nouvelle qui amènera les sportifs et les familles de Saint-Lin-Laurentides à poursuivre leurs activités.

« Cet investissement de la part des gouvernements du Québec et du Canada témoigne de l’importance qu’ils accordent à ces milieux de vie dans les collectivités et nous les remercions grandement pour cette aide considérable. », exprime-t-il.

De son côté, le président du conseil d’administration du Centre sportif de Saint-Lin-Laurentides, Mario Chrétien, salue ce soutien financier qui représente une belle nouvelle pour l’organisation et les nombreux sportifs.

« Ce soutien financier nous permettra d’effectuer les travaux nécessaires qui représentent une somme importante, en plus d’éventuellement permettre au Centre sportif de réaliser d’importantes économies énergétiques quant au chauffage et à la réfrigération de la patinoire. », en convient-il.

Soulignons que le Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS) du gouvernement du Québec s’inscrit dans le cadre du programme d’infrastructure Investir dans le Canada (PIIC) et de l’Entente bilatérale intégrée (EBI), qui vise à mettre en œuvre le PIIC au Québec et à établir les modalités, les obligations et les engagements des parties.

Le programme dispose d’une enveloppe de 294 M$. Le PAFIRS vise à soutenir la présence d’infrastructures récréatives et sportives en bon état dans toutes les régions du Québec et à accroître l’accès à ces infrastructures pour la population.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média