Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

04 avril 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Une conférence-discussion est organisée par les Agricultrices du Québec

Elle abordera le droit de la famille et le travail invisible en milieu agricole

agriculture

©Photo archives - L'Express Montcalm

La formation se déroule le 6 avril prochain, à 19h30. Elle s’adresse autant aux producteurs et productrices de l’Outaouais, de Lanaudière et des Laurentides.

Les Agricultrices du Québec (AQ) offriront la conférence-discussion Droit de la famille et travail invisible dans le milieu agricole qui permettra de mieux renseigner les productrices agricoles du Québec de leurs droits, leurs recours et les mesures qui existent pour les protéger, puis leur assurer une autonomie financière.

Un tiers des agricultrices au Québec travaillent dans l’entreprise de leur conjoint, et ce, sans recevoir de rémunération. Cette situation les rend plus vulnérables face à la loi et à leur autonomie financière.

C’est pourquoi les Agricultrices du Québec tiendront une formation offerte gratuite du droit de la famille et du travail invisible en milieu agricole. Elle s’adresse autant pour les producteurs et productrices en Outaouais, dans Lanaudière et les Laurentides.

La présidente des Agricultrices du Québec, Jeannine Messier, indique qu’il est essentiel de bien connaître ses droits pour éviter les mauvaises surprises.

« La vie d’agricultrice comporte ses singularités liées au rythme du travail, à la ruralité, à l’implication des familles dans l’entreprise, parfois sans poste ou salaire officiel. », fait-elle part.

Thèmes abordés

Soulignons que la conférence-discussion est présentée en collaboration avec l’Afeas, le 6 avril, à 19h30. Celle-ci mettra en lumière trois grands thèmes, tels que la parentalité et le Régime québécois d’assurance parentale (RQAQ), les testaments et les mandats d’inaptitudes, puis les spécificités des conjoint (e)s de faits et finance. Une avocate du cabinet Cain Lamarre discutera de ces points à l’aide d’exemples concrets.

Des études ont démontré que la pandémie a exacerbé les inégalités hommes-femmes augmentant la charge mentale des femmes. Celles-ci ont ainsi diminué leur implication professionnelle au sein de l’entreprise.

L’objectif de la conférence est de s’informer sur ces thèmes et d’en apprendre plus sur les impacts négatifs du travail invisible. Lors de cette présentation, l’avocate Me Émilie B. Perron du cabinet Cain Lamarre sera présente pour répondre aux questions des participants.

Les personnes intéressées à participer à l’évènement doivent s’inscrire préalablement en consultant le www.agricultrices.com/conferences.

Les Agricultrices ont pour mission de valoriser toutes les femmes œuvrant dans le milieu agricole et forestier. Elles encouragent et soutiennent leurs capacités entrepreneuriales individuelles et collectives, tout en reconnaissant leur contribution économique.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média