Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

16 mars 2021

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Couvre-feu à 21 h 30 et réouverture des salles de spectacles en zone rouge

Covid-19

François Legault

©Photo gracieuseté-Émilie Nadeau

Le premier ministre François Legault.

Lors d'une conférence de presse le 16 mars, le premier ministre du Québec, François Legault, avait plusieurs bonnes nouvelles à annoncer.

"On a beaucoup regardé la situation dans toutes les régions du Québec afin d'essayer d'avoir une conclusion sur la semaine de relâche. Il semble y avoir une augmentation du nombre de cas, mais rien de dramatique. Je veux en profiter pour remercier les Québécois. On avait une crainte concernant la semaine de relâche, mais pour le moment, l'augmentation est limitée."

Ce qui inquiète le gouvernement, c'est la présence des variants qui fait craindre une troisième vague. "Il faut rester très prudent."

D'ici la fin avril, la majorité des cas au Québec seront vraisemblablement des variants britanniques et donc des cas plus contagieux, a déclaré M. Legault.

Le premier ministre a annoncé plusieurs mesures d'assouplissement.

Le couvre-feu en zone rouge passe à 21 h 30, comme en zone orange, et ce, à compter du 17 mars.

En zone orange, à partir du 22 mars, la Santé publique accepte que les étudiants de secondaire 3, 4 et 5 soient à l'école tous les jours et cessent l'alternance.

En zone rouge, à partir du 26 mars, les salles de spectacles pourront rouvrir.

En zone rouge, dans les lieux de culte, le nombre maximum de personnes autorisées passera à 25.

Trois régions passent au jaune, soit le Nord-du-Québec, la Côte-Nord et Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine.

Concernant la vaccination, d'ici la mi-avril, toutes les personnes de 65 ans et plus qui le souhaitent pourront être vaccinées.

D'ici la Fête nationale, Québec prévoit que tous les Québécois qui le souhaitent auront reçu une première dose de vaccin. "La ligne d'arrivée s'en vient, il faut s'accrocher, il ne faut pas faire de petites exceptions il faut suivre les consignes."

M. Legault a déclaré que les trois vaccins offerts sont sécuritaires et qu'il n'avait personnellement aucun problème à se faire vacciner avec le vaccin d'AstraZeneca.

De son côté, le ministre de la Santé et des Services sociaux a déclaré que le problème en Europe provient d'un lot de vaccins d'AstraZeneca qui n'a jamais été acheminé au Canada.

Le ministre a aussi voulu rappeler aux gens que plusieurs semaines sont nécessaires afin d'avoir le plein effet du vaccin.

Le premier ministre a souligné que la principale crainte du gouvernement demeure les rassemblements dans les maisons. "C'est toujours interdit, vous pouvez toujours recevoir des contraventions."

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média