Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

12 mars 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Gisèle DesRoches veut défendre les intérêts des agriculteurs de Montcalm

Candidate pour le Parti conservateur dans la circonscription de Montcalm

Gisèle DesRoches

©Photo gracieuseté – Chantale Baar - L'Express Montcalm

Gisèle DesRoches a eu l’occasion d’aller à la rencontre de plusieurs agriculteurs, cultivateurs et producteurs de la région, afin de comprendre ce qui les préoccupe.

La candidate qui a confirmé sa candidature pour le Parti conservateur dans la circonscription de Montcalm, Gisèle DesRoches a le désir de représenter les agriculteurs, cultivateurs et producteurs de la région à la Chambre des communes. Elle a d’ailleurs eu l’opportunité d’aller à leurs rencontres.

À son avis, les producteurs, les éleveurs et les transformateurs soumis à la gestion de l’offre ont assez donné. Mme DesRoches veut continuer de défendre la gestion de l’offre et les intérêts des agriculteurs de Montcalm.

Ayant eu l’occasion d’entendre leurs préoccupations et à l’affût des enjeux, la candidate estime qu’il est temps d’agir et de leur acheminer les compensations qui leur sont dues.

« Actuellement, je trouve inacceptable qu’ils ne reçoivent pas leur juste part, et qu’ils soient autant négligés, en ces temps particulièrement difficiles. Nous avons tous réalisé, pendant la pandémie, à quel point nous sommes chanceux de pouvoir consommer des produits locaux, comme le lait et le fromage. Cela doit se traduire aussi en traitant avec respect et dignité ceux qui travaillent fort pour que nous puissions en bénéficier ! », appuie-t-elle.  

Propositions concrètes

Le Parti conservateur compte accélérer les compensations aux producteurs, éleveurs et transformateurs. Ces derniers n’ont reçu aucune compensation pour l’accord avec les États-Unis (ACÉUM). Les transformateurs laitiers, les producteurs d’œufs et les éleveurs de volailles sont toujours en attente de leur compensation pour les accords avec l’Europe (AECG) et l’Asie (PTPGP).

Le Parti conservateur s’engage dans les 100 premiers jours à agir en présentant un plan pour être en mesure de payer toutes les compensations promises à tous les producteurs, éleveurs et transformateurs soumis à la gestion de l’offre pour tous les accords.

Le Parti compte aussi abolir les limites sur les exportations de lait écrémé en poudre. Également, l’une des priorités pour celui-ci est d’établir une véritable réciprocité des normes qui respecte le niveau de qualité des produits canadiens.

Le chef du Parti conservateur du Canada, Erin O’Toole compte s’attarder à la protection du système de gestion de l’offre. Il veut le défendre, mais souhaite mettre l’accent sur la protection du système de gestion de l’offre pour en faire un outil essentiel à l’autonomie alimentaire du pays.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média