Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

05 mars 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Josyanne Forest encourage l’implication féminine en politique

Sa ténacité l'a amenée loin

Josyanne Forest

©Photo gracieuseté – Josyanne Forest - L'Express Montcalm

Josyanne Forest, mairesse de Saint-Jacques.

Adolescente, Josyanne Forest aspirait à étudier en sciences politiques à l’université. Elle avait l’ambition de faire entendre sa voix et encourager des changements dans la société. Aujourd’hui, elle désire transmettre sa détermination aux femmes et les invite à s’engager à leur tour dans leur municipalité et en politique.

©Photo gracieuseté – Josyanne Forest - L'Express Montcalm

Josyanne Forest porte fièrement la nouvelle image de marque territoriale de Lanaudière.

©Photo gracieuseté – Josyanne Forest - L'Express Montcalm

L’équipe municipale lors d’une séance du conseil à Saint-Jacques.

Intriguée par son oncle qui avait oeuvré comme secrétaire pour le pape, Josyanne Forest entrevoit oeuvrer dans le monde de la politique alors qu’elle n’est qu’au secondaire.

« J’étais en quatrième secondaire et je voulais étudier en sciences politiques en sachant plus ou moins c’était quoi. Les relations publiques et les interactions avec les gens, ça m’a toujours plu. », raconte celle qui est maintenant mairesse de Saint-Jacques.

Puis, c’est à l’Université Concordia que Josyanne Forest a réalisé ses études en sciences politiques, notamment afin de développer sa maîtrise de la langue anglaise.

Femmes en politique

©Photo gracieuseté – Josyanne Forest - L'Express Montcalm

La mairesse de Saint-Jacques, Josyanne Forest prend la pose à la MRC de Montcalm aux côtés des ses collègues.

Le saut en politique municipale 

À la suite de sa formation, la principale intéressée a occupé un poste au centre sportif au Collège Esther-Blondin à Saint-Jacques. Elle a toujours entretenu des liens avec la communauté, les sportifs et les fédérations.

En 2013, elle se lance en politique municipale et devient conseillère municipale pour la municipalité de Saint-Jacques. L’aspect communautaire et ses multiples implications auprès des organismes de son territoire lui ont ouvert la voie.

Puis, en mars 2019, Josyanne Forest est élue comme mairesse de Saint-Jacques. Elle saisit l’opportunité lors de l’élection partielle et a confiance en l’équipe en place.

« J’ai dit à mes collègues que je me sentais prête et que je souhaitais reprendre le flambeau pour aller à la mairie. Mes collègues m’ont appuyé. », se souvient-elle.

Police à cheval

©Photo gracieuseté – Josyanne Forest - L'Express Montcalm

Les cadets étaient de passage l’été dernier à Saint-Jacques.

Ce qui l’intéressait à ce moment et qui est toujours le cas aujourd’hui est la proximité avec les citoyens.

« Ce qui est concret du municipal, c’est quand les gens te rencontrent et te disent leurs commentaires. Tu as tout de suite le concret. Lorsque tu prends une décision, tu as le retour rapidement, ce qui permet d’avoir une orientation adéquate. », poursuit celle qui a également travaillé au niveau provincial pendant sept ans. À son avis, il ne faut jamais oublier le point de vue des citoyens lors de la prise de décisions, et ce, peu importe le dossier.

Le pouvoir des femmes

À son arrivée à la MRC de Montcalm, deux autres mairesses se retrouvaient à la table, soit Véronique Venne (Sainte-Marie-Salomé) et Ghislaine Pomerleau (Saint-Liguori). Rapidement, Mme Forest a développé et créé des liens avec ces femmes. Un esprit d’entraide s’est forgé.

« Plus nous serons nombreuses, plus nous allons reconnaître le pouvoir des femmes. Je pense qu’il y a toujours de la place pour les femmes. Je trouve ça dommage de dire que la politique, par exemple, ce n’est pas pour nous. Oui, c’est pour nous. », exprime-t-elle.

Cette dernière illustre ses propos par des femmes qui ont su se démarquer comme Farah Alibay, ingénieure en aérospatiale à la NASA et la vice-présidente aux États-Unis, Kamala Harris.

Josyanne Forest

©Photo gracieuseté – Josyanne Forest - L'Express Montcalm

Josyanne Forest aime faire des activités de plein air. Elle en profite pour prendre l’air au Parc des Cultures de Saint-Jacques.

La mairesse de Saint-Jacques n’a pas peur de prendre sa place et de foncer. Elle souhaite également inspirer les futures générations féminines à ne pas hésiter à faire partie de ces milieux. D’ailleurs, Josyanne Forest encourage les femmes à commencer à s’impliquer dans la communauté en rejoignant un conseil d’administration pour acquérir de l’expérience.

« Je leur dis va sur un conseil d’administration pour siéger. C’est pour montrer aux jeunes femmes que s’impliquer c’est important. Que ça soit dans des comités d’école, c’est comme ça qu’elles vont prendre leur rôle et leur place. Quand ça sera rendu à avoir des rôles décisionnels et de pouvoir, notre belle génération, notre avenir et notre futur seront prêts à ça, car elles auront eu des exemples. », précise-t-elle. C’est pourquoi d’ailleurs elle maintient que la Journée internationale des femmes a encore une grande signification aujourd’hui.

Fiertés et réalisations 

Parmi plusieurs dossiers, la mairesse de Saint-Jacques est particulièrement fière d’avoir réussi à concilier le Service incendie de Saint-Jacques à celui de la MRC de Montcalm.

Par ailleurs, la politique de parité de la municipalité demeure un aspect important, tout comme le prix Aurore-Racette qui est décerné à une femme qui se démarque soit dans l’année ou par l’ensemble de ses actions.  

Pour le futur, Josyanne Forest aimerait revoir l’ensemble des politiques adoptées et les mettre à jour. Elle a à cœur le patrimoine bâti comme la rue principale à Saint-Jacques et le Collège. 

« C’est pour ça que je veux me représenter cette année. Je veux m’assurer que tout ce qu’on a mis en place puisse continuer. On veut aller de l’avant. », dit-elle concernant l’élection municipale de novembre prochain.

Plusieurs capsules sont présentées sur les réseaux sociaux tels qu’Un thé avec la mairesse. Elles mettent en avant-plan la municipalité, ses attraits, entreprises, commerces, culture, etc. Josyanne Forest va à la rencontre des Jacobins et fait visiter des endroits de la municipalité.

« C’était pour la proximité avec les gens et pour faire connaître notre Saint-Jacques. », aborde-t-elle.

Malgré la pandémie, l’équipe municipale s’est retroussée les manches. Chacun s’est ajusté avec le télétravail et les différentes plateformes. Le conseil municipal a continué de faire des rencontres, mais virtuelles. L’équipe a tenu à faire vivre tout de même la municipalité et a organisé du patinage aux flambeaux. Des petites activités ici et là étaient offertes en virtuel par la bibliothèque.

Influences

C’est grâce notamment au support de ses parents, particulièrement celui reçu par sa mère que Mme Forest a décidé d’ouvrir des portes.

« Elle me disait la ténacité Josyanne. J’en parle et je suis un peu fébrile. Ma mère me disait si ça ne se fait pas tout de suite, sois tenace. », confie-t-elle. Sa fougue, elle l’a développée par elle-même, mais a reçu l’encadrement nécessaire pour foncer.

« C’est vrai, car ça m’a amenée là où je suis et je n’ai pas abandonné, même si des fois il faut recommencer plusieurs fois. », en convient-elle. Elle se considère aussi chanceuse d’avoir pu exercer cette vocation grâce à son conjoint qui prenait le flambeau avec les enfants pendant qu’elle se rendait à ses réunions en soirée.

Josyanne Forest est membre du Réseau des femmes élues de Lanaudière. Elle apprécie échanger avec les autres femmes et assister à des conférences, puis des formations.

« C’est en réseau qu’on fait notre force et qu’on va prendre notre place. », confirme-t-elle.

Équipe municipale

©Photo gracieuseté – Josyanne Forest - L'Express Montcalm

Voici l’équipe qui entoure la mairesse de Saint-Jacques.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média