Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

03 mars 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Changer le monde de l’éducation un projet à la fois

La mission d'une vie pour Geneviève Rinfret

Geneviève Rinfret

©Photo gracieuseté – Geneviève Rinfret - L'Express Montcalm

Geneviève Rinfret œuvre au CJE de Montcalm depuis plus de dix- sept ans.

Dévouée depuis plus de dix-sept ans auprès d’un organisme phare dans la MRC de Montcalm, le Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm (CJE Montcalm), Geneviève Rinfret planche toujours sur divers projets à la fois. Sa mission est de permettre une meilleure éducation à tous les jeunes Montcalmois et leur offrir les outils nécessaires pour les accompagner.

Avant de devenir directrice générale du CJE Montcalm, Geneviève Rinfret a occupé différents postes au sein de l’organisme. Peu importe les mandats qu’elle accepte, elle souhaite faire une différence dans son milieu et outiller davantage les jeunes dans leur parcours scolaire et leur cheminement personnel.

Depuis bientôt un an, l’équipe de l’organisme s’est adaptée à la nouvelle réalité entourant la pandémie de la COVID-19. Afin de continuer à offrir des services à la clientèle, les employés se sont tournés vers le virtuel.

« Avant même la pandémie, on se questionnait sur la possibilité d’offrir des services à distance. Sur le territoire
de la MRC de Montcalm, nous avons un enjeu au niveau du transport. Nous avons donc testé les rencontres virtuelles et je dirais que c’est un élément qui fonctionne. Il n’en demeure pas moins que le présentiel est toujours plus intéressant et nous permet d’aller plus loin. », souligne Geneviève Rinfret.

Un organisme branché 

Tout au long de la dernière année, l’équipe du CJE a été bien visible sur les réseaux sociaux.

« Nous n’avions pas le choix de mettre de l’avant nos services. », appuie Mme Rinfret. Une nouvelle clientèle s’est d’ailleurs présentée en termes de persévérance scolaire. Ainsi, le mot d’ordre au CJE a été « adaptation ». 

Mme Rinfret a invité ses collègues à aller chercher de la formation afin qu’ils soient mieux outillés face au nouveau contexte. De plus, pour conserver la dynamique et l’esprit d’équipe, il y a eu la mise sur pied de rencontres virtuelles chaque semaine, des cafés virtuels, etc. Un autre défi pour la directrice générale du
CJE Montcalm a été l’embauche du nouveau personnel.

« Chaque personne qui entre chez nous est mentorée par une personne d’expérience du même domaine pour s’assurer qu’elle comprend les nuances que notre clientèle peut présenter. »

Geneviève Rinfret souhaite solidifier le noyau interne et toute la structure de l’organisation. Son rôle est de s’assurer que tout le personnel a les outils et la formation pour développer son plein potentiel. 

CJE Montcalm

©Photo gracieuseté – Geneviève Rinfret - L'Express Montcalm

C’est en février 2020 que l’image de la Grappe Éducation a été présentée. L’annonce a permis de dévoiler que Carla Isabel Rodrigues était chef de projet.

Vision et projets implantés 

Un grand projet qui préoccupe la directrice générale de l’organisme est celui de la Grappe Éducative. D’ailleurs, plusieurs initiatives se sont développées au cours des dernières années en lien avec ce dernier. Il y a aussi le Service d’intégration et de rétention à l’entreprise.

Les besoins des entreprises étaient grandissants avant même la pandémie. Le contexte est maintenant différent. Le CJE Montcalm travaille à préparer l’aprèspandémie avec les entreprises qui constituent des partenaires importants.

Par ailleurs, le CJE veille maintenant à développer une semaine de dépistage et d’accompagnement pour les enfants de 3 à 5 ans. Pour y arriver, on a demandé la collaboration des professionnels de la santé et l’objectif est de rencontrer cent enfants.

La place des femmes 

Pour Mme Rinfret, la Journée internationale des femmes a toujours sa place. Elle se trouve actuellement
à la tête d’une organisation composée uniquement de femmes, même si c’est sans le vouloir.

« On a 100 % des femmes dédiées, fidèles et compétentes. Je trouve ça toujours inspirant et on ne peut passer à côté du 8 mars chez nous, car c’est très évocateur en termes d’équipe. », confie-t-elle.

Selon la directrice générale, il y a de beaux modèles féminins dans la MRC de Montcalm qui peuvent inspirer autant les jeunes, les étudiants, etc.

Son plus grand cheval de bataille demeure l’éducation et la persévérance scolaire. Les défis sont d’autant plus grands aujourd’hui, puisqu’une partie de la clientèle est éloignée du marché de l’emploi et n’a pas complété son cheminement scolaire.

« La persévérance scolaire au Carrefour jeunesse-emploi est un mot qu’on a de tatouer sur le coeur. Notre équipe souhaite garder nos jeunes le plus longtemps possible sur les bancs d’école. Ça fait partie de la mission du Carrefour jeunesse-emploi et de notre ADN. », indique Mme Rinfret.

En plus de dix-sept ans de carrière au sein de l’organisation, Geneviève Rinfret confie affronter toujours de nouveaux défis au quotidien et amener les jeunes le plus loin possible.

« J’aime cette organisation-là, la mission qu’on a, le réseau et les collaborations, car on travaille énormément en partenariat avec les différents acteurs du milieu. Ça fait en sorte de créer un réseau qui est très riche et parlant pour nos jeunes. », appuie-t-elle.

Grappe Éducative Montcalm

©Photo gracieuseté – Geneviève Rinfret - L'Express Montcalm

L’été dernier, le ministre délégué à la santé et aux services sociaux a annoncé la somme de 200 000$ dédiée à la Grappe Éducative pour l’embauche d’une infirmière.

De multiples implications 

Geneviève Rinfret est également présidente du conseil d’établissement du Centre de services scolaire des Samares. Celle-ci siège depuis deux ans sur ce conseil d’établissement. 

Un autre projet qui se greffe au CJE Montcalm est celui de Place aux jeunes. L’idée est d’attirer des jeunes qualifiés et diplômés à venir s’établir dans la MRC de Montcalm pour que les entreprises du secteur en bénéficient.

En parallèle, on retrouve Place aux jeunes en région qui se penche à regarder les besoins des entreprises, puis les défis qui s’y rattachent. D’autres initiatives sont lancées avec les écoles dans le territoire au niveau de l’entrepreneuriat et en persévérance scolaire.

« Quand on parle d’éducation, j’aime ça ne pas être trop loin, parce qu’il y a des liens inévitables à faire avec mon organisation et les projets que l’on met en place. », aborde-t-elle. Peu importe ses mandats, Geneviève Rinfret souhaite en quelque sorte redorer l’image de la MRC de Montcalm.

« Lorsque l’on parle de la MRC de Montcalm, c’est souvent négativement. Je souhaite que l’on puisse parler de la MRC de Montcalm de façon positive et que nous puissions nous dire que c’est un milieu qui s’est pris en charge. », termine-t-elle.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média