Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Publireportages

Retour

24 février 2021

Adopter un chien : combien ça coûte ?

Avec la pandémie, plusieurs personnes pensent adopter ou ont récemment adopté un chien. La présence d’un animal à la maison représente une source de réconfort et d’affection. Il ne faut par contre pas prendre cette décision à la légère. Adopter un nouveau membre de la famille ajoute des dépenses supplémentaires qu’il faut prendre en considération avant d’aller de l’avant. On peut toujours obtenir un prêt personnel sans refus, puisqu’il est sans enquête de crédit. 

Voici donc un portrait général des coûts qui sont engendrés par l’adoption d’un chien.

chien chiot

La présence d’un animal à la maison représente une source de réconfort et d’affection.

Coûts d’adoption 

 

L’adoption seule d’un chien demande quelques centaines de dollars à parfois plusieurs milliers. Le choix de la race et l’âge du chien déterminent le coût de son achat initial. Ainsi un chiot pure race adopté d’un éleveur coûtera plus cher qu’un chien plus âgé adopté en refuge. 

Les chiots doivent également recevoir des traitements en début de vie, comme des vaccins et des antiparasites. Le vétérinaire choisit les protections nécessaires en fonction du mode de vie qu’aura l’animal. Les chiens issus de refuges ont généralement déjà reçu des soins de base, ce qui permet d’éviter trop de coûts supplémentaires en début de cohabitation. Une visite annuelle chez la personne vétérinaire est également nécessaire pour faire un suivi du bilan santé de son animal. 

 

Coûts réguliers

 

Dans les dépenses hebdomadaires, on compte notamment la nourriture et les produits pour le nettoyage des dents. Plusieurs maîtres de chien achètent régulièrement de nouveaux jouets à leur chien. On pensera également à s’équiper en accessoires de transport, comme une cage, une laisse, un siège pour voiture, etc. 

Au fil de leurs vies, les chiens nécessitent parfois d’autres dépenses en santé autres que les visites chez le vétérinaire. Il faut idéalement penser à mettre de l’argent de côté pour un coussin d’urgence. Les coûts des médicaments et des soins peuvent devenir dispendieux, il faut donc être prêt à assumer ces coûts. 

Les services de toilettage ne sont pas à négliger chez son chien, surtout s’il est à poil long. Le brossage régulier aide à gérer la chute des poils, mais une tonte s’avère nécessaire de temps en temps. 

Les plus 

 

Quelques autres dépenses peuvent s’ajouter au portrait en fonction du chien et de son propriétaire. Certaines personnes prennent par exemple une assurance pour les chiens. D’autres peuvent avoir un horaire plus chargé et avoir recours à des services de promenade ou encore de gardiennage. 

Pour les chiots ou les chiens à comportement problématique, on fera souvent appel à des services de dressage. 

Ainsi on compte entre 2 500 $ et 5 000 $ annuellement en fonction des besoins du chien, de son âge et de l’argent mis de côté pour pallier aux imprévus. Prendre soin de son chien est souvent plus dispendieux en début et en fin de vie. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média