Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

14 février 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Les jeunes pensent aux aînés vivant en CHSLD pour la Saint-Valentin

Ils offrent de leur temps pour briser l’isolement

Jeunes

©Photo tirée de Facebook – Fondation Sunny D. Extrême - L'Express Montcalm

Grâce à la Fondation Sunny D. Extrême, plusieurs jeunes ont mis leur talent à profit, afin d’offrir une pensée aux aînés vivant dans les CHSLD du Québec.

Pour la Saint-Valentin, la Fondation Sunny D. Extrême a sélectionné et a expédié une quinzaine de dessins et de messages réalisés par des jeunes. Leurs créations se retrouveront dans plus de 325 centres d’hébergement de la province.

La Fondation se réjouit de cette initiative qui contribuera aux aînés vivant dans les CHSLD du Québec. Des jeunes ont accepté de se prêter au jeu pour cette célébration spéciale. Ces gestes viendront briser l’isolement et la solitude en journée de la Saint-Valentin.

Le président-fondateur de la Fondation, Alain Desbiens se réjouit des impacts positifs autant chez les jeunes que chez les aînés. Les jeunes ont pu s’adonner au dessin, à l’écriture et mettre en lumière leur talent.

« Et puis, pour le personnel et les personnes âgées, c’est l’occasion de recevoir une source de réconfort, d’avoir des preuves que l’on pense à eux et qu’on les soutient. En fait, notre premier envoi du temps des Fêtes a généré tellement de retours positifs de leur part, que nous nous sommes dit qu’il fallait répéter l’expérience », indique-t-il.

Pour l’occasion, une vidéo se retrouve sur la plateforme de la Fondation. Celle-ci présente les contributions des jeunes pour la Saint-Valentin. La vidéo a été transmise aux centres d’hébergement inscrits. On peut la visionner en consultant le https://youtu.be/yFwUUvna_6A.

Rassembler à distance

La Fondation Sunny D. Extrême a décidé de se retrousser les manches en mai dernier. Les aînés du Québec vivaient des moments de stress, de fragilité et d’isolement avec la pandémie. La Fondation a proposé aux CHSDL et aux résidences pour aînés du Québec une initiative visant à briser l’isolement des aînés : Pour garder les liens, de loin!

Pour garder les liens, de loin! est une plateforme web. Des jeunes qui le veulent sont invités à offrir de leur temps pour rentrer en contact avec des aînés de façon virtuelle. Ils peuvent aussi partager des photos, des dessins et des vidéos. Lorsqu’ils le souhaitent, ils peuvent déposer du matériel sur le site de la Fondation.

Les résidences pour aînés et CHSLD peuvent télécharger et visionner les contenus avec les résidents. Il est possible de planifier des rencontres entre des aînés et des jeunes grâce au moyen des outils technologiques.

Mission

C’est en 2007 que Alain Desbiens décide de créer la Fondation en la mémoire de son fils, Sunny Desbiens décédé accidentellement. L’objectif de celle-ci est de permettre un pont entre les générations par le biais d’activités intergénérationnelles.

Sunny Desbiens avait l’habitude de partager sa joie de vivre et de rendre service dans sa communauté, en particulier avec les personnes âgées. La Fondation rend hommage à Sunny Desbiens. Par cette initiative, son père souhaite inciter les jeunes à faire de même et tendre la main aux aînés partout au Québec.

Depuis huit ans, le Programme Sunny Action invite les jeunes de 12 à 17 ans à s’impliquer bénévolement dans les CHSLD du Québec pendant la période estivale. C’est un minimum de trois heures par semaine que les adolescents réalisent chaque semaine dans l’un des centres d’hébergement.

En 2019, on comptabilisait 267 jeunes Sunny qui se sont investis bénévolement auprès d’aînés en CHSDL représentant un total de près de 11 000 heures de bénévolat.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média