Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

10 janvier 2021

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Le Bloc Québécois propose une solution pour remédier au problème

Prime au voyage de 1000$

Luc Thériault vignette

©Photo gracieuseté - L'Express Montcalm

Le député de Montcalm, Luc Thériault et le Bloc Québécois déconseillent de voyager mettant en danger ceux qui le font et le système de santé.

Le chef du Bloc Québécois et député de Beloeil-Chambly, Yves-François Blanchet et le député de Montcalm, Luc Thériault dénoncent la gestion de la crise du gouvernement de Justin Trudeau. Ils constatent l’échec de la gestion des frontières, de l’espace aérien et le fait que le gouvernement fédéral n’était pas prêt à livrer les vaccins en quantité et en temps opportun.

Pour sa part, le chef du Bloc Québécois affirme que le gouvernement de Justin Trudeau n’a pas agi constatant l’urgence de la situation pour mettre en place les mesures nécessaires pour les contrôles auprès des voyageurs. Yves-François Blanchet ajoute que ce dernier a également tardé lors de l’apparition de la mutation du coronavirus au Royaume-Uni.

« Qui plus est, le premier ministre hésite à régler tout de suite et clairement le grave problème de la prime au voyage de 1000 $ qui découle de la loi C‑4 adoptée en septembre », indique-t-il.

Le Bloc Québécois propose une solution pour remédier au problème de la prime au voyage de 1000$. D’ailleurs, Luc Thériault salue la volonté du gouvernement de se pencher sur ce dossier.

Ce dernier soutient que la façon la plus simple de procéder est un court amendement législatif à la loi C-4 qui réserve la prestation (PCMRE) pour les cas de déplacements essentiels uniquement, excluant les vacances.

Le parti est convaincu que si le gouvernement choisit cette option, le NPD et les conservateurs accepteront cette entente. « …le rappel du Parlement peut se faire avec moins de 50 députés présents afin d’adopter une motion sur les procédures pour une durée de 24 heures et ensuite voter une loi modifiant C-4 comme les Québécois et les Canadiens l’exigent. », explique M. Thériault.

À l’avis du député de Montcalm, cette solution règle le problème entourant la prime au voyage de 1000$. Il enchaîne en précisant qu’il y aura d’autres gestes à poser, dont celui qu’Ottawa impose le remboursement des billets aux compagnies aériennes.

Il estime également important que le gouvernement resserre les directives aux frontières aériennes et terrestres pour ne permettre que le commerce, puis les déplacements essentiels. Luc Thériault appuie le fait de demander des tests à l’arrivée et au départ, ainsi que de superviser les quarantaines de façon étroite par le gouvernement.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média