Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

23 décembre 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Rétrospective 2020: Le projet d’aérodrome est encore arrêté

Refus du ministre Garneau

front commun des élus Aérodrome SRA

©Photo archives - Marie-Christine Gaudreau

Le 11 août dernier, la municipalité de Saint-Roch-de-l’Achigan avait tenu un référendum consultatif pour sonder l’opinion des citoyens.

Le ministre des Transports, Marc Garneau, réitère son refus du projet d’aérodrome à Saint-Roch-de-l’Achigan. Un deuxième arrêté ministériel était émis le 4 mai dernier; le premier avait été publié en août 2019.

On se rappelle que les anciens développeurs de Mascouche, qui souhaitent désormais s’installer à Saint-Roch-de-l’Achigan, avaient ajusté leur dossier en fonction des commentaires d’abord émis par le ministre. Ainsi, après des mois de délibération, le gouvernement a réitéré son arrêté, dans lequel on peut lire :

« Attendu que le ministre estime que l’aménagement de l’aérodrome, tel que proposé dans le rapport sommaire du 12 août 2019 de l’association, n’est pas dans l’intérêt public, le ministre interdit l’aménagement d’un aérodrome dans la municipalité de Saint-Roch-de-l’Achigan. »

Dans une lettre adressée au ministre Garneau, datant du 7 mai dernier, l’Association canadienne des propriétaires et pilotes d’aéronefs (COPA) se dit déçue de la justification de cette décision. Elle soulève le fait que le ministre aurait été influencé dans sa prise de décision par le référendum tenu par la municipalité à ce sujet.

En effet, le 11 août dernier, la municipalité de Saint-Roch-de-l’Achigan, en accord avec les élus du secteur, avait tenu un référendum consultatif pour sonder l’opinion des citoyens par rapport à ce projet.

Les participants s’étaient alors prononcés à 96 % en défaveur de l’aérodrome. Le maire de la municipalité, Yves Prud’homme, avait également transmis au ministre Garneau un rapport d’analyse relevant des failles dans le dossier.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média