Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

01 décembre 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Une première exposition virtuelle pour l’Institut des arts figuratifs

Sept Lanaudois présenteront leur travail

Exposition virtuelle

©Photo gracieuseté – Josée Robitaille - L'Express Montcalm

L’exposition virtuelle aura lieu du 1er décembre prochain au 20 mars 2021. C’est l’occasion d’encourager les artistes d’ici. On désire faire rayonner le travail des artistes membres signataires.

Dans l’idée de se renouveler et se réinventer, les membres de l’Institut des arts figuratifs ont décidé de présenter une première exposition virtuelle sous le nom de Signatures, édition hivernale. L’amoureuse des chevaux et artiste-peintre de Saint-Lin-Laurentides, Josée Robitaille, qui a rejoint l’Institut et maintenant son conseil d’administration, est heureuse de prendre part à l’événement.

Exposition virtuelle

©Photo gracieuseté – Josée Robitaille - L'Express Montcalm

Le public pourra découvrir différentes œuvres grâce à la première Exposition Signatures virtuelle proposée par l’Institut des arts figuratifs.

C’est dans l’objectif de continuer à faire rayonner le travail de ses artistes membres signataires que l’initiative a été lancée. Ainsi, le Salon virtuel Signatures IAF sera proposé aux passionnés des arts et à ceux qui sont à la recherche d’œuvres uniques dès maintenant, et ce, jusqu’au 20 mars 2021.

Sur le site web, une première galerie mettra en lumière le talent d’une quarantaine d’artistes membres. Peintures, dessins et sculptures seront présentés, en mettant l’accent sur l’huile, le bronze, l’argile, les médiums mixtes, les crayons de couleur…

La galerie d’art virtuelle amènera les artistes et le public à interagir ensemble. C’est une façon d’encourager concrètement les artistes qui souhaitent faire connaître leur travail et se forger une place dans le domaine.

Publicité

Défiler pour continuer

Plus qu'une signature 

Depuis plus de 35 ans, l’Institut des arts figuratifs poursuit sa mission en faisant briller les artistes professionnels. Pour devenir membre auprès de l’Institut des arts figuratifs, il est nécessaire d’être sélectionné par un jury indépendant composé d’experts en arts figuratifs. Ce dernier doit faire un choix selon des critères établis, rigoureux et professionnels.

« Quand on obtient cette mention et qu’on signe un tableau, on appose les lettres I.A.F. Ça fait que les collectionneurs reconnaissent très bien l’exemple du travail.», explique l’artiste-peintre, Josée Robitaille.

C’est également une preuve de travail rigoureux exécuté selon les règles de l’art.

Valoriser l'achat local 

Au sein de l’Institut des arts figuratifs, on retrouve sept membres de Lanaudière et plusieurs autres du côté des Laurentides. Mme Robitaille perçoit l’exposition virtuelle comme un moment opportun d’encourager l’achat local et les artistes d’ici.

Le principe est simple. Le public se rend directement sur le site et lorsqu’il a un coup de cœur pour une œuvre, il peut avoir accès à tous les détails de cette dernière.

La personne intéressée peut communiquer par la suite avec l’artiste, puisque ses coordonnées sont disponibles. Une compagnie s’occupera de livrer la création choisie directement chez l’acheteur pour éviter tout contact.

«J’espère juste que le désir d’acheter local va durer une fois que la pandémie sera être terminée et que les gens ne vont pas se lancer dans les grands centres.», souligne Mme Robitaille.

Se réinventer 

Avec le contexte des derniers mois, la Saint-Linoise affirme ne pas avoir le choix de revoir ses façons de faire. Pour sa part, elle a décidé d’utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir son art et jusqu’à présent, ça fonctionne bien.

« Pour moi c’est génial la pandémie. Je pense que les gens ont vraiment besoin de couleurs», exprime-t-elle. Ayant de la compassion pour ceux qui doivent fermer les portes de leurs commerces, Mme Robitaille se sent choyée.

« J’ai l’impression que les gens souhaitent refaire une beauté dans leur maison. Je l’avais dit au début de la pandémie, j’étais certaine que les gens auraient besoin des artistes.», appuie-t-elle.

Depuis le 1er décembre, et ce, jusqu’au 20 mars, on visite le institutdesartsfiguratifs.com/galerie, les pages associées sur Facebook et Instagram.

Josée Robitaille

©Photo tirée de Facebook - Josée Robitaille - L'Express Montcalm

Josée Robitaille se spécialise dans la reproduction de cheveux et autres animaux.

Commentaires

3 décembre 2020

Johanne K Dauphinais

J'aimerais vraiment faire partie de votre exposition virtuelle. Vous pouvez aller visiter mon site pour pouvoir y participer merci d'avance. jo-anne k dauphinais artiste peintre sur Facebook.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média