Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 octobre 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

La tempête automnale frappe de plein fouet les agriculteurs

Conséquences de la grêle

Grêle

©Photo gracieuseté – Réjean Allard - L'Express Montcalm

La grêle avait la taille d’une balle de golf.

Le samedi 10 octobre dernier, en fin d’après-midi, Dame Nature s’est déchaînée sur une partie du Québec. Un cocktail météo a frappé la MRC de Montcalm avec des orages, des vents violents, de la pluie et même de la grêle.

©Photo gracieuseté - Michèle Lafortune - L'Express Montcalm

La grêle est tombée durant près de dix minutes affectant plusieurs cultures.

©Photo gracieuseté – Réjean Allar - L'Express Montcalm

Les conséquences de la grêle.

Les rafales de vent, la pluie abondante et des grêlons d’une bonne taille ont impacté les agriculteurs. Réjean Allard, président de l’UPA Achigan-Montcalm pour la région de Lanaudière, indique que des maisons et des voitures ont également subi des dommages.

« La tempête a frappé fort! », observe-t-il en ajoutant que « les cultures ont mangé une claque ».

Il indique que des épis de maïs ont cassé et sont tombés sur le sol. De plus, les choux avaient des trous un peu partout. Certains pourront être entreposés, mais d’autres sont des pertes.

Pour le soya, on remarque des pertes à 75%. Plusieurs agriculteurs ont vu leurs récoltes partir d’un coup de vent dans le Rang Double à Saint-Lin-Laurentides et dans le Chemin du Ruisseau Saint Jean à Saint-Roch-de-l’Achigan.

Récoltes

©Photo gracieuseté – Réjean Allard - L'Express Montcalm

Les épis de maïs se sont retrouvés au sol.

Les légumes de racine ont aussi subi des dommages. Pour d’autres, il s’agit d’un grand nombre de pertes pour des boîtes de légumes qui se trouvaient dans les champs au moment de la tempête automnale.

« Ça faisait peur »

L’agriculteur de Saint-Roch-de-l’Achigan, Dominic Henri, a aussi été témoin des caprices de Dame Nature. M. Henri estime avoir perdu 50% de sa récolte de foin et 75% pour le soya.

« Le maïs semble correct. Le pire, c’est le soya et les véhicules », souligne-t-il.

Dominic Henri voit également les conséquences chez son voisin au niveau de sa maison.

« On dirait qu’il a tiré des trous de douze dedans. C’est tout troué…À Saint-Roch, ce fut très violent. Je pense que toutes les autos sont bossées. », racontet-il.

Au moment des faits, M. Henri se trouvait dans son tracteur. « Ça faisait peur », indique-t-il. Il a aussi vu des choux percés et des navets fendus en deux.

Choux

©Photo gracieuseté – Réjean Allar - L'Express Montcalm

Les choux ont été percés et troués, représentant des pertes pour les agriculteurs.

Commentaires

19 octobre 2020

Lise Lévesque

En plus de la difficulté d avoir de la main d œuvre cet année, il perde leur culture. C'est vraiment malheureux.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média