Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

07 octobre 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

"On est capable de casser cette deuxième vague"

Covid-19

François Legault

©Photo gracieuseté - Émilie Nadeau - L'Express Montcalm

Le premier ministre François Legault.

Lors d'un point de presse le 7 octobre, le premier ministre François Legault a rappelé que tous les gouvernements de la planète vivent une crise sans précédent et doivent prendre des décisions difficiles.

"Ce qui nous inquiète actuellement, c'est le nombre d'hospitalisations. Depuis deux semaines, on est passé de 168 hospitalisations à 409. Notre réseau de la santé est déjà fragile."

Le premier ministre a avoué que si le nombre d'hospitalisations continue de doubler aux deux semaines, il y a un risque réel de rupture et de ne pas être capable de soigner tous les Québécois dans des délais raisonnables.

Ce sont ces inquiétudes qui ont mené aux décisions des derniers jours.

"Il faut comprendre, à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Ces mesures sont prises pour sauver le réseau de la santé. Mon objectif ce n'est pas d'être populaire, c'est de sauver le réseau de la santé."

M. Legault a déclaré que dans toutes ses décisions, le gouvernement tente de protéger les écoles et les milieux de travail.

Le message du premier ministre a été très clair : on reste chez nous.

"On est capable de casser cette deuxième vague."

À la veille du long week-end de l'Action de grâce, le directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, a insisté sur l'importance de ne pas aller visiter ses proches en fin de semaine.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a dévoilé qu'il y a plus de 600 éclosions actives au Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média