Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

25 septembre 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Luc Thériault rappelle les priorités du Bloc Québécois

Discours du Trône

Luc Thériault vignette

©Photo gracieuseté - L'Express Montcalm

Le député de Montcalm, Luc Thériault fait part que les aînés et les producteurs agricoles ont été laissés de côté depuis le début de la pandémie.

Le député de Montcalm, Luc Thériault réitère ses quatre priorités qui doivent faire partie du discours du Trône. Pour le Bloc Québécois, il est important que la hausse des transferts en santé, l’augmentation permanente de l’aide aux aînés, la protection des juridictions du Québec et les compensations aux producteurs sous gestion de l’offre doivent se retrouver parmi celles-ci.

Luc Thériault maintient la nécessité comme Québec et les provinces et un rattrapage immédiat de 28 milliards des transferts en santé. Il ajoute également l’indexation annuelle de 6% et une participation fédérale de 35%.

« En termes de qualifications et de juridictions, la santé est une compétence exclusive du Québec et des provinces. Québec sait où doit aller l’argent. Les Québécoises et les Québécois font d’ailleurs davantage confiance au gouvernement du Québec qu’au fédéral pour gérer la crise.», fait-il savoir.

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet en convient que depuis le début de la crise, le gouvernement Trudeau impose ses mesures, sans tenir compte des juridictions du Québec. M. Blanchet demande à Ottawa de respecter ses engagements et s’abstenir de dicter comment répartir les fonds.

Demandes

À l’avis du parti, les aînés sont laissés-pour-compte dans cette crise. En ce sens, le Bloc Québécois veut augmenter de façon permanente le soutien aux aînés de 110$ par mois dès 65 ans.

Le Bloc avance que les compensations promises pour les producteurs agricoles doivent être octroyées. Le député de Montcalm rappelle qu’il doit y avoir des engagements et un plan global de sortie de crise. « Nos quatre priorités doivent être considérées par Ottawa dans le discours du Trône.», déclare-t-il.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média