Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

20 septembre 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Assurer des services adéquats, tout en relançant l’économie de Lanaudière

Les gouvernements investissent dans les infrastructures d’eau

eau potable

©Photo archives - l'Avant-Poste

Les gouvernements du Canada et du Québec investissent dans les infrastructures d’eau pour assurer des services adéquats et relancer l’économie de la région de Lanaudière.

Les gouvernements du Canada et du Québec prennent des mesures concrètes pour répondre aux besoins des collectivités en investissant dans des projets d’infrastructures vertes dans toutes les régions du Québec. Ces derniers ont pour objectif d’offrir aux municipalités des infrastructures d’eau modernes et efficaces.

Onze projets d’infrastructures ont été annoncés dans la région de Lanaudière. Ces derniers permettront de moderniser les réseaux municipaux d’alimentation en eau potable, de gestion des eaux pluviales et de collecte des eaux usées.

Pour sa part, le gouvernement fédéral investit plus de 12,9 millions de dollars sous le volet Infrastructures vertes du plan Investir dans le Canada. De son côté, le gouvernement du Québec investit également plus de 12,9 millions de dollars provenant du Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau (FIMEAU).

Ces contributions fédérales-provinciales font partie de l’investissement massif de 637,8 millions de dollars. Ceux-ci permettront de moderniser les infrastructures d’eau dans la province.

La ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna a indiqué l’importance d’investir dans les services essentiels. Grâce aux partenaires provinciaux et municipaux, les gouvernements visent à ce que les Québécois puissent avoir accès à des réseaux fiables et sécuritaires d’eau potable et de traitement des eaux usées.

Le ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest a ajouté que la modernisation des infrastructures d’eau dans une perspective de développement durable est prioritaire pour le gouvernement.

Lanaudière pourra bénéficier de ces projets d’infrastructures d’eau. Ces travaux pourront garantir la pérennité des infrastructures municipales, tout en créant des emplois.

« Je me réjouis de l’annonce d’aujourd’hui car, grâce à ces investissements importants, les Lanaudoises et les Lanaudois auront accès à des infrastructures d’eau renouvelées et durables. Ces projets très porteurs pour notre région contribueront à la relance et au développement économique de plusieurs municipalités, tout en offrant une meilleure qualité de vie aux résidents – deux priorités chères à votre gouvernement. », a soutenu la ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Lanaudière, Caroline Proulx.

Soulignons que dans le cadre du plan Investir dans le Canada, le gouvernement fédéral investir plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les voies de commerce et de transport, ainsi que les collectivités rurales et nordiques du Canada.

Le Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau (FIMEAU) du gouvernement du Québec vise la réalisation de travaux de construction, de réfection, d’agrandissement ou d’ajout d’infrastructures municipales d’eau potable et d’eaux usées. Il comporte une enveloppe totale de 1,5 milliards de dollars. Deux autres appels de projets sont prévus en 2022 et 2024.

Détails des projets dans Montcalm

À Saint-Alexis, on prévoit une mise aux normes de la chaîne de production d’eau potable par l’ajout d’une filtration adéquate, incluant notamment l’aménagement et le raccordement de deux puits. Une contribution fédérale est chiffrée à 510 560$, une contribution provinciale du même montant, puis une contribution municipale à 255 280$.

D’autres investissements s’ajoutent à Saint-Jacques pour le remplacement d’environ 5 100 mètres de conduites d’eau potable. On comptabilise également la restauration de la route et du terrassement où les travaux auront eu lieu. Ainsi, une contribution fédérale de 1 999 200$ est prévue, un même montant pour une contribution provinciale et une contribution municipale de 999 600$.

Du côté de Saint-Lin-Laurentides, il s’agit d’un remplacement d’environ 3 770 mètres de conduites d’eau potable, d’eaux usées et d’eaux pluviales, y compris l’installation de nouvelles conduites d’eaux pluviales pour la séparation des égouts. La restauration de la route et du terrassement où les travaux auront eu lieu font partie du projet. Une contribution fédérale de 1 802 525$ est prévue, un même montant pour le fédéral et 901 263$ pour la contribution municipale.

Commentaires

20 septembre 2020

Suzanne Larivière

C’est beau tout ça, mais nous, notre puits artésien est sec, et nous sommes plusieurs avec ce problème. Il y’a des gens que ça fait plusieurs semaines qu’ils ont pas d’eau. Si on est chanceux, les foreurs vont recreuser et tout sera ok. Moi, qui partage le puits avec ma voisine, on est les malchanceux. Tout ça parce que la ville n’a pas fait ses devoirs et octroyer trop de permis de construction. Ils donnent de l’eau aux nouveaux au détriments des anciens en pompant la nappe phréatique. Nous allons devoir payer un nouveau puits et aucune façon de se faire rembourser une partie des coûts entraînés. C’est tellement injuste!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média