Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

11 septembre 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Luc Thériault et son équipe de bénévoles font un don de 5 750$

Au profit de la Fondation du cancer du sein du Québec

Campagne

©Photo gracieuseté - L'Express Montcalm

Grâce au député de Montcalm, Luc Thériault et son équipe de bénévoles, 5 750$ ont pu être amassés dans le cadre de la campagne annuelle « Osez le donner. »

Pour une autre année, le député de Montcalm était fier de participer à la campagne annuelle « Osez le donner », au profit de la Fondation du cancer du sein du Québec. Grâce à son équipe de bénévoles, plus de 5 750 soutiens-gorges ont été amassés permettant de faire un don de 5 750$. Chaque soutien-gorge vaut un dollar grâce à la collaboration de la compagnie « La vie en Rose ».

Depuis cinq ans, le bureau de Luc Thériault a offert plus de 16 683$ pour la recherche sur le cancer du sein. « C’est une fierté pour moi de perpétuer ce qui est maintenant devenu une tradition dans Montcalm. Pour l’année 2020, c’est plus de 6 700 Québécoises qui recevront un diagnostic de cancer du sein. Tous les efforts que nous pouvons faire pour aider à combattre cette terrible maladie sont essentiels. », mentionne-t-il.

Grâce à la campagne « Osez le donner », les soutiens-gorges peuvent être valorisés en étant vendus localement à des friperies ou encore vendus à l’exportation dans des pays en voie de développement.

Luc Thériault remercie tous les bénévoles de son équipe qui font chaque année un succès de cette campagne, en plus des organismes et celles qui ont donné.

Tournée estivale dans Montcalm

©Photo gracieuseté - L'Express Montcalm

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet et le député de Montcalm, Luc Thériault considèrent important que les libéraux remboursent les sommes reçues dans le cadre du programme afin qu’elles servent aux entreprises en difficulté.

Renonciation à la subvention salariale

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet et le député de Montcalm, Luc Thériault ont demandé au premier ministre Justin Trudeau de rembourser chaque somme reçue dans le cadre du programme afin qu’elles servent aux entreprises en difficulté.

Les libéraux ont annoncé ainsi qu’ils ne demanderont plus d’autres versements de subvention salariale à l’avenir. Selon M. Blanchet, il importe de rembourser chaque sou. « En faisant cette annonce, le premier ministre admet d’emblée que sa demande initiale était inacceptable aux yeux des contribuables et essaie maintenant de calmer le jeu sans devoir rembourser les 850 000 $ acquis grâce aux failles de son propre programme d’aide », déclare-t-il.

Rappelons que le programme de subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC) sert à soutenir les entreprises qui peinent à mener leurs activités. Plusieurs partis politiques fédéraux se sont prévalus du programme, afin de subventionner le salaire de leurs employés partisans à même la subvention. Pour sa part, le nouveau chef conservateur, Erin O’Toole avait promis de rembourser les montants reçus.

« M. O’Toole, de même que les chefs néo-démocrates et verts, devraient profiter de cette sortie du premier ministre pour annoncer ou confirmer leur intention de rembourser eux aussi. Détourner l’objectif de la subvention salariale pour protéger les cagnottes électorales des partis politiques démontre un manque total de respect pour les Québécois et les Canadiens qui financent ces programmes avec leurs impôts pour protéger les travailleurs et les entreprises », affirme Luc Thériault.

À cet égard, ce dernier se dit fier de la transparence et de la saine gestion des finances publiques du Bloc Québécois, puisque le parti ne s’est pas prévalu du programme.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média