Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

02 septembre 2020

Pierre Chartier - pchartier@lexismedia.ca

Québec prévoit faire la lumière sur la gestion de la crise

Un gros mandat

COVID_19

©Photo Hebdo Rive Nord-archives

Ce mandat, qui s'amorce dès maintenant sera complété au plus tard en septembre 2021.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, annoncent  que le gouvernement a confié à la commissaire à la santé et au bien-être, Joanne Castonguay, le mandat d'évaluer la performance du réseau de la santé, spécifiquement pour la gestion des soins et de l'hébergement des aînés dans le cadre de la COVID-19.  

Ce mandat, qui s'amorce dès maintenant et qui sera complété au plus tard en septembre 2021, lui est confié en vertu de la Loi sur le Commissaire à la santé et au bien-être. Il vise tout particulièrement à analyser les enjeux de gouvernance et de gestion du système de santé et de services sociaux associés à la COVID-19. Ce mandat contribuera à apporter un éclairage complémentaire à celui qu'apporteront des travaux réalisés ou à venir d'autres organismes publics, dont l'enquête du Bureau du Coroner sur les décès survenus au CHSLD Herron et les travaux de la Protectrice du citoyen. 

Le gouvernement reconnaît que les derniers mois ont été particulièrement difficiles pour l'ensemble du réseau de la santé. Il importe, plus que jamais, d'avoir un éclairage technique et rapide des difficultés qu'a rencontré le système de santé québécois dans sa gestion des soins et des milieux d'hébergement pour aînés pour améliorer sa performance. 

« Bien avant la pandémie, on savait qu'il y avait plusieurs difficultés dans les milieux de vie pour aînés, et la crise sanitaire actuelle n'a fait que mettre en lumière toute l'importance que nous devons accorder à ces milieux d'hébergements. Tout en étant complémentaire à nos actions déjà en cours et à venir pour prendre soin de nos aînés, ce mandat permettra de répondre à plusieurs questions qui demeurent sans réponse quant à la gestion de la crise, et ce, rapidement. J'ai pleinement confiance en l'équipe de la commissaire à la santé et au bien-être, en tant qu'entité indépendante, pour nous éclairer sur ce que nous devons mettre en place pour améliorer la façon dont on prend soin de nos aînés. »

- Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média