Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

25 août 2020

Élise Brouillette - ebrouillette@lexismedia.ca

Le Québec enregistre 62 nouveaux cas

Coronavirus

Coronavirus

©Photo archives - L'Express Montcalm

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, en date du 25 août, font état de 62 nouveaux cas, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 61 803. Aussi, 2 décès sont survenus dans les 24 dernières heures, auxquels s'ajoute 1 décès survenu entre le 18 et le 23 août. De plus, 1 décès pour lequel l'enquête a démontré qu'il n'était pas attribuable à la COVID-19 a été retiré de la compilation, pour un total de 5 746 décès.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 3 par rapport à la veille, avec un cumul de 118. Parmi celles-ci, 12 se trouvent aux soins intensifs, comme hier. 

Dans Lanaudière, le nombre de cas est passé de 4786 à 4790. Un nouveau décès est survenu dans la région. Le total de personnes décédées de la Covid-19 dans Lanaudière est de 217.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a déclaré en conférence de presse que le Québec avait réussi à applatir la courbe avec tous les efforts qui ont été mis de l'avant. "Il faut garder la transmission en bas de 20 cas par million d'habitants par jour si on veut garder la vie qu'on a." Actuellement, le nombre de cas se situe autour de 10 par million d'habitants (environ 80 cas par jour). Si le nombre de nouveaux cas dépasse 160 par jour, certaines mesures additionnelles devront être mises en place.

Le ministre a rappelé que chaque cas pouvait engendrer un décès et qu'il ne fallait rien banaliser le temps venu de tenir un rassemblement par exemple. Il a aussi dit que tous les efforts réalisés par la communauté permettent de garder le personnel du réseau de la santé en bonne santé.

Si la moyenne des cas a pu être maintenue à la baisse, le ministre a souligné tout le travail que ça prenait pour en arriver là, notamment de la part des équipes de santé publique.

"Chaque cas implique une équipe de la santé publique qui vient faire le traçage pour limiter l'éclosion. On a beaucoup de travail à faire pour documenter et limiter la contamination."

Le ministre délégué à la Transformation numérique, Éric Caire, a annoncé que le gouvernement du Québec, compte tenu de ce qui s'est passé ailleurs dans le monde concernant le taux de participation, a décidé d'agir en deux temps dans le dossier d'une application de notification de contacts.

  • La consultation publique a entraîné la participation de 16 456 personnes. De celles-ci :
    • 77 % croient en l'utilité d'une telle application,
    • 70 % ont confiance en son efficacité,
    • 66 % estiment avoir besoin de cette application,
    • 73 % recommanderaient l'application à leur entourage,
    • 75 % installeraient une telle application sur leur téléphone intelligent ;

Au niveau de la commission parlementaire, plusieurs enjeux ont été soulevés qui retiennent l'attention du gouvernement. Ainsi, compte tenu du fait que la pandémie est sous contrôle actuellement au Québec, le gouvernement du Québec a décidé de ne pas aller de l'avant pour le moment avec une application de notification de contacts.

Des tests seront toutefois réalisés pour être capable de la déployer en cas de besoin.

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média