Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

24 août 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Le CJE Montcalm demeure à l’écoute de sa clientèle

Quoi faire après la PCU?

CJE Montcalm

©Photo tirée de Facebook – Carrefour jeunesse-emploi de Montcalm - L'Express Montcalm

Besoin d’aide dans ton cheminement personnel et professionnel, l’équipe du CJE Montcalm a les outils pour t’aider.

À quelques jours de la rentrée scolaire ou du retour au travail, l’équipe du Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Montcalm demeure présente pour accompagner les jeunes de 15 à 35 ans dans leur cheminement. Les personnes-ressources sont formées pour répondre aux divers questionnements.

CJE Montcalm

©Depositphotos - L'Express Montcalm

L’équipe du CJE continue de garder contact avec sa clientèle, notamment via le web.

Que l’on soit diplômé, en recherche d’emploi ou que l’on ait envie de se réorienter dans ses études, l’organisme est en mesure d’outiller la clientèle qui frappe à sa porte. Différentes options peuvent être présentées aux usagers, telles que l’emploi, les études et les projets.

Au niveau de l’employabilité, l’équipe du CJE Montcalm peut diriger un jeune à travers sa recherche d’emplois. «Ça peut être un bon moment pour faire une transition. Peut-être changé de domaine d’emplois ou changer d’emplois. On va les aider à bien cibler leurs objectifs», indique Josiane Beaudoin, conseillère en développement de carrière.

Parcours personnel 

L’organisme est aussi là pour offrir des services psychologiques. Certains vivent plus difficilement la pandémie. C’est le moment pour échanger et reprendre le dessus sur des obstacles, tels que la dépression, l’anxiété... «L’idée est de les remettre sur le bon chemin et regarder avec eux les différentes options qui s’offrent à eux», fait part Mme Beaudoin.

D’ailleurs, plusieurs clients ont déjà contacté l’organisme pour avoir recours à de l’aide et des conseils pour affronter la pandémie. Les employés du CJE Montcalm sont demeurés actifs tout au long du confinement. Ces derniers se sont retroussé les manches et ont poursuivi leurs tâches en gardant contact avec leur clientèle sur le web, ainsi que sur les réseaux sociaux.

« Nous avons dû nous adapter. Mais honnêtement, les clients ont super bien suivi. On fait des Facebook live au moins une fois par semaine. On fait beaucoup d’activités créatives», détaille-t-elle. Dorévanant, les bureaux de l’organisme sont rouverts, mais il est nécessaire de prendre rendez-vous avant de se rendre sur place. On retrouve toujours un conseiller du côté de l’équipe en employabilité, en orientation et en intervention.

L’équipe propose différentes activités et est à l’écoute des demandes des jeunes pour lancer des nouveautés. «S’ils ont des projets d’avenir, mais qu’ils ne savent pas comment les concrétiser, on est aussi là pour ça», souligne Mme Beaudoin. Il est aussi envisageable pour l’organisme de donner un coup de pouce aux jeunes lors de démarrage de projets entrepreneuriaux.

Vers les ressources 

Le CJE Montcalm travaille en collaboration avec les centres de formation et les écoles. Il se donne aussi pour mission de réaliser des ateliers créatifs variés, dont les paniers alimentaires qui sont livrés à la maison, par exemple. Les ateliers de cuisine sont par la suite faits à l’aide de la plateforme Zoom.

« On essaie vraiment de s’adapter aux besoins de la clientèle. Nous avons une équipe assez forte, composée d’intervenants chevronnés et spécialisés. Nous avons des liens très forts avec plusieurs entreprises», exprime la conseillère en développement de carrière.

Malgré les circonstances des derniers mois, le CJE Montcalm a conservé des liens importants avec les entreprises et les organismes du secteur pour répondre aux besoins comme la pénurie de main-d’œuvre qui concerne par exemple Olymel ou Tim Hortons.

Par ailleurs, le CJE Montcalm tient à rappeler que les services s’adressent à tous. « On peut autant aider des diplômés, n’importe qui âgé entre 15 à 35 ans.»

Changer de carrière 

Pour avoir accès aux services d’orientation, la clientèle doit être référée par Emploi-Québec. Quand les démarches sont un peu moins longues, le CJE Montcalm peut donner de l’information, orienter les personnes dans le besoin et les guider dans leur parcours.

Au sein de certains projets, le processus d’orientation est inclus. Sous peu, le CJE proposera trois jours virtuels sur l’entrepreneuriat. Différents intervenants prendront la parole.

Il reste également quelques places afin pour s’inscrire au projet « Transit vers la réussite». Ce dernier prendra la forme d’une expérience de travail et d’ateliers. Les participants seront rémunérés et travailleront pour des municipalités de Montcalm. « On les amène sur le terrain à développer leurs compétences et aptitudes», explique Josiane Beaudoin.

Des ateliers seront aussi offerts par le CJE Montcalm pour développer l’employabilité. Info : 450 831‑3930 ou courrier@ cjemontcalm.qc.ca.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média