Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Covid-19

Retour

28 juillet 2020

Renée-Claude Doucet - rcdoucet@lexismedia.ca

COVID-19 : De plus en plus de prélèvements réalisés

À la suite des nouvelles stratégies de dépistage

COVID-19

©Deposiphotos

Les prélèvements sont désormais accessibles à tous.

En date d’aujourd’hui, 28 juillet, le bilan lié à l’évolution de la COVID-19 fait état de 169 nouveaux cas, portant le nombre total de personnes infectées au Québec à 58 897. Le nombre de prélèvements réalisés s’élève quant à lui à 1 172 917.

 

La mise en place des cliniques mobiles et des tests ouverts à l’ensemble de la population, deux mesures annoncées récemment, semblent porter leurs fruits. Effectivement, la vice-première ministre, Geneviève Guilbault, soulignait en point de presse, ce lundi, que la Santé publique avait dépassé son objectif de tests quotidiens la semaine dernière.

 

« Ce qui fait qu’avec cet effort de dépistage nous serons en mesure de détecter un mouvement important dans la courbe de contagion et ainsi, nous pourrons réagir rapidement si nécessaire », a-t-elle souligné.

 

Geneviève Guilbault

©(Photo archives)

Geneviève Guilbault, vice-première ministre

Mme Guilbault a aussi précisé que la situation continue d’être sous contrôle au Québec; l’augmentation du nombre de cas est considérée comme étant stable et il y a une bonne marge de manœuvre dans les hôpitaux. Par ailleurs, les plus récentes données font également état de 2 nouveaux décès, auxquels d’ajoute 1 décès survenu avant le 20 juillet, pour un total de 5 670. Le nombre d’hospitalisations a pour sa part diminué de 7, pour atteindre un cumul de 193. Parmi celles-ci, 8 se trouvent aux soins intensifs, une augmentation de 1.

 

Appel aux jeunes

 

Malgré les chiffres encourageants, la propagation du virus chez les jeunes âgés de 15 à 34 ans demeure au cœur des préoccupations gouvernementales. « Nous avons composé avec de récentes éclosions dans les bars, mais aussi dans les partys privés ainsi que lors d’activités sportives et sociales, a fait savoir la ministre Guilbault. La situation nous inquiète puisque même si les jeunes ne développent pas la maladie ou s’ils sont asymptomatiques, ils peuvent devenir des vecteurs de transmission pour des gens plus vulnérables. Un jeune pourrait contaminer ses parents ou ses grands-parents par exemple. Nous voulons à tout prix éviter ça. »

 

On demande donc aux jeunes de se mobiliser et de mettre de l’avant les consignes de la Santé publique. Enfin, si l’on constate l’apparition de symptômes, il est toujours essentiel de s'isoler, de tousser à l'intérieur de son coude, de jeter ses mouchoirs immédiatement après leur utilisation et de se laver les mains par la suite, de consulter le Guide autosoins ou d'appeler la ligne 450 644-4545 (ou le numéro correspondant à la région concernée) pour connaître les mesures à prendre.

 

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média