Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

08 juillet 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Les portes de la création s’ouvrent pour Marie-Soleil Roy

Des idées plein la tête

Marie-Soleil Roy

©Photo gracieuseté – Normand Villemure - L'Express Montcalm

Marie-Soleil Roy a remporté dernièrement une bourse de 19 000$ octroyée par la MRC de Montcalm et le Conseil des arts et des lettres du Québec, afin de lui permettre de réaliser son conte théâtral.

La Juliennoise, Marie-Soleil Roy, a remporté tout récemment une bourse de 19000$ octroyée par la MRC de Montcalm et le Conseil des arts et des lettres du Québec. Ce soutien financier amènera l’artiste à réaliser son conte théâtral intitulé Madame Chérie et Amauri se promènent.

«C’est un beau projet et c’est aussi un livre pour enfant L’enfant caché dans les mots édité par la maison d’édition Le Marie-Terre», souligne la créatrice. Le projet artistique a pu se développer en travaillant avec la communauté et les jeunes de Lanaudière.

Les idées ont émergé et ont pris naissance grâce aux multiples rencontres et par le biais d’une résidence comme artiste. Les jeunes ont ainsi participé en grande partie à cette initiative en exposant leurs dessins, en écoutant l’histoire et en créant la mise en scène.

Ainsi, du mois d’octobre 2019 au mois de mars dernier, des enfants de sept écoles lanaudoises ont pu s’inspirer de L’enfant caché dans les mots de Marie-Soleil Roy. Ils ont ainsi créé un personnage et l’artiste a pris des clichés des jeunes lors d’un atelier de théâtre. Les enfants ont pu dessiner à partir des photos prises et les œuvres d’arts plastiques se retrouvent dans un recueil numérique publié par la maison d’édition Le Marie-Terre.

Publicité

Défiler pour continuer

Lancement

©Photo gracieuseté – Le Marie-Terre - L'Express Montcalm

Les jeunes du Centre de formation de l’Envol à Joliette ont travaillé fort sur un recueil de monologues et d’illustrations intitulé Le vrai visage des étoiles.

Une tournée en perspective 

Avec la période de pandémie, les dates de spectacle ont été repoussées, mais l’auteure prévoit un calendrier d’ici septembre. « On va rejouer au Musée d’art de Joliette, dans les bibliothèques, les écoles et tranquillement, on travaille à vendre le spectacle pour enfant pour une tournée éventuelle 2021‑2022», exprime-t-elle. L’artiste souhaite se promener dans Lanaudière et désire se faire une place un peu partout au Québec.

L'essence de la pièce 

Pensé pour un public cible âgé entre 4 à 9 ans et leurs familles, le projet Madame Chérie et Amauri se promènent découle de l’inspiration des enfants fréquentant le Musée d’art de Joliette à l’automne 2019. À travers cette pièce, on tente d’interpeler les enfants à la culture artistique et la littérature.

« En tant qu’artiste, je le constate depuis plusieurs années, puisque je travaille auprès de jeunes défavorisés. C’est vraiment essentiel la culture», déclare la médiatrice culturelle et pédagogue. La pièce ouvre d’ailleurs à la création et veut lancer l’invitation aux jeunes à consommer la culture.

L’histoire met en lumière une bibliothécaire excentrique qui établit sa demeure dans son espace de travail. Madame Chérie vit dans sa bibliothèque dans son monde. Elle parle avec les personnages se trouvant dans des livres et tombe sur un petit garçon pris dans une histoire triste.

Elle décide de l’amener dans son univers avec tous ses livres. Le petit garçon découvre ainsi d’autres histoires et trouve refuge dans la musique et l’expression de soi. L’écrivaine s’est donnée pour mission d’ouvrir les portes à la culture. On suit également l’histoire d’Amauri, un personnage imaginaire. Plusieurs autres personnages se greffent à cette création.

Madame Chérie et Amauri se promènent

©Photo gracieuseté – Mélanie Émond - L'Express Montcalm

La pièce Madame Chérie et Amauri se promènent pourra être présentée un peu partout dans Lanaudière dès septembre prochain.

Seule sur scène, Marie-Soleil Roy a pour défi d’interpréter différents personnages et laisse les enfants s’imprégner des voix enregistrées. Pour arriver à cette œuvre, l’artiste a collaboré avec l’assistant metteur en scène, Guillaume Regaudie, le concepteur musical, Ludovic Bonnier, et la scénographe, Marie-Ève Fortier. «L’idée c’est que ça soit simple et que ça puisse être présenté partout», confie-t-elle.

Projets en parallèle 

Par ailleurs, la Maison d’édition et Théâtre de création, Le Marie-Terre, a lancé un livre le 18 juin dernier Le vrai visage des étoiles. Le recueil composé de monologues et d’illustrations réalisé par les élèves du Centre de formation de l’Envol à Joliette a permis de les raccrocher par le biais du projet artistique. L’édition du livre s’est poursuivie en télé travail par 21 jeunes.

Pour sa part, Mme Roy a travaillé avec les participants comme directrice littéraire, artistique et formatrice. Également, cette dernière s’est penchée à cette réalisation avec Guillaume Regaudie, Marie-Ève Fortier et divers partenaires. D’autres personnes se sont ajoutées pour offrir des formations.

De plus, durant le confinement, la directrice artistique et formatrice chez Le Marie-Terre en a profité pour plancher pour avancer d’autres initiatives. En plus de Madame Chérie et Amauri se promènent, elle travaillera dès cet été sur un autre livre et une tournée.

«C’est un autre gros projet avec le Marie-Terre», fait-elle part alors que plus de détails seront dévoiler plus tard. Aussi, un tout nouveau site Internet est présentement en conception. Il sera prêt dès septembre prochain.

Poursuivre les spectacles 

La Juliennoise est positive quant à la reprise des représentations théâtrales. Madame Chérie et Amauri se promènent est une pièce conçue pour un petit public. Avec les rassemblements publics de cinquante personnes, elle est confiante qu’elle pourra continuer cette pièce, tout en respectant les mesures de distanciation et sanitaires émises par la Santé publique.

Pour l’instant, le concept reste à vérifier éventuellement avec les mesures à respecter. La pièce pourrait être présentée devant deux à trois familles, et ce, gratuitement dans leur cour.

«Ça pourrait être pour des familles défavorisées ou qui ont un enfant handicapé. On va se déplacer dans leur cour pour faire un spectacle professionnel», informe-t-elle.

Pour en savoir plus et communiquer avec le Marie-Terre, on écrit à mariesoleilartiste@gmail.com ou à lemarieterre@gmail.com.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média