Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

01 juillet 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Émy Messier porte un regard sur la réalité des CHSLD

Grâce à un texte touchant

Gagnante

©Photo gracieuseté – Valérie Martel - L'Express Montcalm

Émy Messier a su toucher la MDJ à Saint-Esprit par le biais de son texte abordant les CHSLD.

La Maison des jeunes à Saint-Esprit s’est adaptée aux nouvelles conditions en raison de la pandémie et des consignes mises en place par le gouvernement. Malgré la fermeture temporaire des lieux, la coordinatrice de la MDJ à Saint-Esprit, Valérie Martel a continué de créer un lien de proximité avec les jeunes.

La coordinatrice a continué d’offrir des activités virtuelles, des bingos et des concours, afin de garder un lien étroit avec les jeunes. Aussi, des produits locaux ont été remis à ces derniers et à leurs familles pour leur faire découvrir l’achat local.

Lors du dernier concours organisé au mois de mai, on s’est arrêté sur le sujet des causes sociales. « J’ai voulu à travers cette pandémie conscientiser nos jeunes à la réalité de tous les jours sur la cause qui leur tenait à cœur », souligne-t-elle. Huit textes ont été soumis faisant référence à différentes causes telles que l’itinérance, la pollution des océans, Opération Enfant Soleil, etc.

C’est le vice-président du conseil d’administration de la MDJ, Simon Lévesque qui a arrêté son choix sur le texte d’Émy Messier. Pour la féliciter, on lui a donné un panier cadeau d’une valeur de 225$ rempli de produits locaux.

Changer le monde

Pour sa part, la gagnante, Émy Messier a réalisé un texte sur la situation des CHSLD. Avec la pandémie, on a grandement abordé le sujet et cette dernière a tenu à faire valoir sa vision. Finissante, Émy poursuivra ses études au cégep.

À travers son texte, la jeune femme aborde la réalité des CHSLD, une cause dénoncé lors de la pandémie. « Cela me tient à cœur, car je ne peux croire que nous pouvons terminer nos jours ainsi ou même travailler dans des atroces conditions », exprime-t-elle par écrit. Par ailleurs, elle en profite pour dénoncer les conditions de travail, la réalité des patients et le manque de relève dans ce domaine.

Dénoncer

Par le biais de son texte, Émy met en lumière la souffrance psychologie des aînés dans les CHSLD, leur désespoir et leur manque d’autonomie. À travers ses réflexions, elle y mentionne ce qui devrait changer à compter d’aujourd’hui, dont le salaire des préposés et le fait de conscientiser les familles à rendre visite davantage à leurs proches en perte d’autonomie.

Un segment de ses pensées fait mention à ce qu’elle pourrait faire avec plus de moyens et en tant que jeune pour améliorer leur réalité. La MDJ à Saint-Esprit félicite la gagnante pour son partage d’idées, de réflexions et pour avoir participé au concours.

Nouveau projet

En parallèle, un tout nouveau service sera en place à la MDJ à Saint-Esprit, dès le 22 juin. Offert pour toute la durée estivale, MDJ sur la route aura pour objectif de mieux outiller les jeunes. Grâce à des rencontres sur une base volontaire et confidentielle, la MDJ effectuera du travail de rue auprès des jeunes de 12 à 18 ans.

Des services seront établis pour favoriser le développement jeunesse, briser l’isolement, éviter le décrochage scolaire, etc. Par ailleurs, du soutien psychosocial, de l’écoute active et un suivi adapté feront partie des services. Des partenaires se grefferont au projet, afin d’offrir un service d’intervention rapide et sécuritaire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média