Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

27 juin 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Parallèle 54 : une culture d’entreprise différente

Miser sur le bonheur au travail

Parallèle 54

©Sarah Elisabeth Aubry

Quelques membres de l’équipe en présence du cofondateur (à droite) de Parallèle 54, Jean-Philippe Lemire.

Musique d’ambiance, bureaux à air ouvert, écrits sur les murs, « coworking », accès à un gymnase… l’entreprise de Saint-Esprit, Parallèle 54, souhaite se démarquer par de nouvelles façons de travailler. Ayant à cœur le bonheur au travail, les cofondateurs, Jean-Philippe Lemire, David Beauséjour et Marie-France Tessier ont réussi à se bâtir une équipe solide, à l’image de leur entreprise spécialisée en génie-conseil civil et municipal.

Rencontré par le Journal L’Express Montcalm, le cofondateur Jean-Philippe Lemire exprime vouloir créer une ambiance agréable et tisser des liens entre les employés. Visant une approche différente avec des horaires flexibles en dehors du cadre du 9h à 5h, il tente d’unir ses employés comme une famille.

 

C’est pourquoi à l’extérieur du bureau on retrouve des chaises, un foyer et un barbecue. Plusieurs fois dans la semaine, il rassemble son équipe autour de dîners, de 5 à 7… Il organise des activités de randonnées, de sorties au chalet, un grand party de Noël à la fin de l’année et des vêtements sont conçus à l’image de l’entreprise. « On a une bonne « vibe ». Ça fonctionne bien! », admet-il.

 

Travailler en synergie

 

Des espaces de « coworking » sont à la disposition de tous. Des bureaux permettent de travailler seul ou encore de se réunir en équipe. Aux yeux de Jean-Philippe Lemire, le fait de se retrouver en groupe brasse les idées et amène des solutions face à des défis. Ça crée aussi une synergie et une proximité entre les membres de l’équipe.

 

Implantée à Sainte-Esprit, l’entreprise évolue, embauche plus de personnel et ajoute des projets à sa liste. « Le chemin parcouru jusqu’à présent est grand », fait-il savoir. M. Lemire se rappelle qu’à leur début, il y avait que deux employés.

 

Champs d’expertise

 

Les trois fondateurs de Parallèle 54 ont décidé de s’approprier des spécialités. Jean-Philippe Lemire et David Beauséjour ont œuvré auparavant comme directeur aux services techniques dans une municipalité. Leurs expériences et leurs bagages les amènent à innover davantage, puis à cerner les enjeux municipaux. De son côté, Mme Tessier est ingénieure civile. Elle s’occupe des ressources humaines ainsi que des communications. Parallèle 54 fait sa place dans Lanaudière, les Laurentides et souhaite avec les années diversifier son offre, notamment au niveau de l’environnement.

 

L’entreprise a développé son expertise dans la gestion d’actifs, les plans, devis, suivis de chantier, réseaux de distribution et de collecte des eaux, les infrastructures de transport et les réseaux techniques urbains. Sous peu, Parallèle 54 soumissionnera pour les candidatures auprès du ministère des Transports du Québec (MTQ).

 

Parallèle 54

©Sarah Elisabeth Aubry

L’automne promet d’être fort occupée pour l’entreprise de Saint-Esprit..

Du côté de Montcalm, l’équipe a effectué des travaux ici et là, notamment à Sainte-Julienne et Saint-Calixte. D’importants travaux ont été réalisés sur la rue Brien à Saint-Lin-Laurentides l’an passé. Parallèle 54 a aussi entrepris des grands projets du côté de Joliette et de Saint-Jean-de-Matha.

 

Président de la Chambre de commerce et d’industrie de la MRC Montcalm, Jean-Philippe Lemire tente de s’impliquer le plus possible avec son équipe à des activités organisées dans le secteur. Pour le président de la CCI Montcalm, l’idée est de se faire connaître de la communauté d’affaires, se faire des contacts et découvrir le milieu.

 

L’automne risque d’être occupée pour l’entreprise. « On va rouler à 140 pour l’automne », déclare Jean-Philippe Lemire. Malgré la pandémie, les appels ont continué à entrer et les demandes aussi. Même si les chantiers étaient en arrêt, l’équipe a poursuivi les plans et devis.

Commentaires

28 juin 2020

Luce Bordeleau

Bravo à cette jeune entreprise, longue vie!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média