Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

18 juin 2020

Sarah Élisabeth Aubry - seaubry@lexismedia.ca

Plusieurs municipalités demandent la collaboration citoyenne

Restriction de l’usage de l’eau potable

Eau potable

©Photo tirée de Facebook - Municipalité de Sainte-Julienne - L'Express Montcalm

Plusieurs municipalités de la MRC de Montcalm demandent aux citoyens de restreindre leur utilisation d’eau potable.

Dans plusieurs municipalités de la MRC de Montcalm, on demande aux citoyens de ne pas utiliser l’eau potable et de réduire la consommation d’eau potable.

Considérant la sécheresse et la canicule des prochains jours, la municipalité de Sainte-Julienne avise ses citoyens que l’utilisation extérieure de l’eau potable est strictement défendue. Peu importe les raisons telles que l’arrosage des pelouses, arbres, le lavage des véhicules, etc.

Il est demandé de réduire au maximum l’utilisation en eau potable sur le réseau d’aqueduc et d’éviter la surconsommation, puis limiter les lavages, tels que lave-vaisselle, remplissage de piscine d’enfants, etc.

Également, il est préférable d’attendre que les conditions météo soient favorables pour procéder à l’installation de tourbe. Aucun permis d’arrosage ne sera livré pour ce type de travaux par le Service d’urbanisme.

Par ailleurs, le Service d’horticulture, environnement et parcs suivra ces mêmes consignes pour réduire l’utilisation de l’eau concernant ses végétaux et les commerces munis d’un lave-auto cesseront temporairement. Notons qu’il y aura un report pour l’ouverture des jeux d’eau au parc Quatre-vents à une date ultérieure.

Du côté de la municipalité de Saint-Jacques, on demande aussi aux citoyens de réduire leur consommation d’eau potable, afin de prévenir une insuffisance du réseau. Les Cadets de la Sûreté du Québec qui surveillent le territoire de la municipalité seront mandatés pour veiller au respect de ces nouvelles mesures. Ils seront en mesure d’émettre des constats de l’ordre de 50$ par infraction.

L’avis d’interdiction d’arrosage s’applique aussi à Saint-Liguori. Les consignes sont les mêmes. Il est interdit d’arroser la pelouse (sauf si on détient un permis d’arrosage temporaire), d’utiliser tout système d’arrosage automatique, de laver un véhicule routier, une remorque, un bateau, etc.

L’arrosage manuel des potagers et des fleurs est permis, puis le remplissage des piscines est permis entre minuit et 6h du matin. Les contrevenants pourront recevoir une amende de 100$ à 150$ (avant les frais applicables).

À Saint-Roch-de-l’Achigan, des employés municipaux se promèneront sur le territoire, afin de les sensibiliser la population sur l’utilisation de l’eau potable. On indique également à Saint-Esprit d’utiliser cette dernière à des fins responsables et essentielles. Des constats d’infraction pourraient être donnés au besoin. La municipalité de Saint-Alexis lance le même message à sa population.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média